×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Vie locale

Courtry ► Gratuit : les Summer Games commencent samedi

La ville de Courtry propose les Courtry Summer Games pour fêter le début des vacances.  Le gymnase Pierre-Graff sera transformé en parc de jeux géants avec huit structures gonflables et une dizaine de stands dédiés aux jeux en bois.

Ouvert du 4 au 12 juillet, les activités sont entièrement gratuites aux jeunes de moins de 12 ans, accompagnés d'un adulte. 

Un espace est dédié aux plus petits.

Horaires : samedi 4 et samedi 11 juillet ; dimanche 5 et dimanche 12, de 10 à 20 heures. Dans la semaine, du 6 au 10 juillet de 13 à 20 heures.

Gymnase Pierre-Graff, ruelle des Processions, Courtry.

Renseignements : 01 64 26 60 00 ou www.ville-courtry.fr

Publié dansVie locale

Serris ► En juillet : cours de fitness gratuits tous les samedis

Une véritable de salle de sport se mettra en place tous les samedis de juillet sur le parvis de la mairie de Serris. Philippe Descrouet, le maire et Henri Perez, conseiller municipal délégué au sport, proposent avec la participation des clubs DailyFitness et Cap Tonic des animations sportives gratuites, les 4, 11, 18 et 25 juillet.

De 10 à 12 heures, DailyFitness animera ainsi des cours de zumba sur le parvis de l’hôtel de ville.

De 16 à 18 heures, Cap Tonic prendra le relais avec différentes activités sportives. Le bodypump, et le CxWorx permettent de sculpter le corps et le bodybalance, un mélange de yoga et de taï-chi, fait travailler les muscles de manière plus douce.

"Avec la mise en place de ces animations gratuites et ouvertes à tous, Serris justifie encore le label 'ville ludique et sportive' qui lui a été attribué l’an dernier pour récompenser la politique menée en matière d’animation, d’encadrement et d’incitation à l’activité physique et sportive" indique le maire.

Il s'agit aussi pour les partenaires de l'événement de faire découvrir les nouvelles tendances du fitness. "L'idée est de faire bouger les gens, de donner une autre dimension à la santé et au bien-être ainsi que de démocratiser ce sport en le rendant accessible à tout le monde" explique un responsable de Cap Tonic.

En raison de l'alerte canicule orange, le cours du samedi 4 juillet de 16 à 18 heures sera exceptionnellement déplacé à Cap Tonic, au centre commercial Val-d'Europe.

Les jours et les horaires

Samedi 4

Samedi 11

Samedi 18

Samedi 25

10h00-12h00

Zumba

Zumba

Zumba

Zumba

16h00

Bodypump

Bodypump

Bodypump

Bodypump

16h45

CXWORX

CXWORX

Zumba

Bodybalance

17h15

Bodyattack

Bodyjam

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Xavier Thomas de Montpreville à nouveau président du Rotary

galerieLe Rotary club de Dammartin-en-Goële a élu son président, Xavier Thomas de Montpreville, qui  succède à lui-même. C'est parti pour un nouveau mandat, Xavier Thomas de Montreville a été élu à la majorité par l'assemblée.

Une grande réception était donnée pour l'occasion, au château d'Ermenonville, mercredi 1er juillet.
Les clubs amis des environs ont été invités. Tous étaient sur leur trente-et-un malgré la chaleur écrasante. Vite, les vestes sont tombées pour donner une atmosphère plus décontractée. " ll fait chaud, nous sommes en été, les bras de chemises sont accordés" glisse un convive.
La température va encore grimper avec l'arrivée surprise du groupe de danse brésilienne, Studio Olinda. Les danseuses ont entraîné le nouveau président à faire le tour des tables sous les applaudissements.
Xavier Thomas de Montpreville, après cet épisode haut en couleur, a répondu à quelques questions :
Vous vous succédé à vous-même. Est-ce normal ?
Eh bien oui, mes amis rotariens ont pensé que je méritais de recommencer un nouveau mandat, mais avec une nouvelle équipe, sauf mon vice-président qui reste lui aussi en place.
Que prévoyez-vous pour la nouvelle saison 2015-2016 ?
Tout d'abord, nous travaillerons avec les jeunes en intervenant dans les lycées et pour la formation. De même, nous aiderons les handicapés. Dans ce cadre, nous soutiendrons un groupe para-olympique d'haltérophilie de Gonesse.
Quel sera l'événement majeur pour la rentrée ?
L'événement de la rentrée sera le 8 octobre où nous recevrons le Père Guy Gilbert qui donnera une conférence. Nous avons prévu, ce soir là, de lui offrir une voiture pour l'aider dans ses démarches auprès des jeunes. Cette voiture sera livrée par Renault Longperrier.
La soirée s'est écoulée, avec la remise de distinctions pour les rotariens les plus méritants. Un livre photo en souvenir a été distribué pour marquer les  30 ans du club dammartinois.
La galerie photo

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="5770,5771,5772,5773,5774,5776"]

Publié dansVie locale

Chauconin-Neufmontiers ► Les joueurs d'échecs ont bataillé au tournoi de l'IDEE

galeriePas moins de quinze clubs d'échecs, issus de cinq départements (Seine et Marne, Val d'Oise, Seine Saint Denis, Aisne, Paris) ont été représentés au grand tournoi organisé par l'Institut pour le Développement de l'Enseignement des Echecs (IDEE). Le club de la communauté d'agglomération du pays de Meaux, créé en 2008 et depuis cette année plus grand club de Seine-et-Marne - 133 licenciés, proposait son 8e open d'échecs, dimanche 28 juin.

Parallèlement trois autres tournois ont été organisés, un pour les jeunes poussins et petits-poussins de (6 à 9 ans), un pour les pupilles, benjamins et minimes (de 10 à 15 ans) et un pour les accompagnateurs.

72 joueurs se sont ainsi affrontés devant l'arbitre Thomas Dauphin.

Le tournoi principal faisait également office de championnat de Seine-et-Marne de parties rapides et c'est Adrien Lambert, du club de Fontainebleau, qui l'a remporté en conservant son titre de champion de Seine-et-Marne d'échecs rapides.

Bernadette Guilloux du club de Survilliers (95) remporte le tournoi accompagnateurs.

Florent Toussaint du club de Chelles remporte la 1re place chez les petits-poussins.

André Arakelyan du club IDEE remporte la 1re place chez les poussins.

Evan Beneddra du club IDEE remporte la 1re place chez les pupilles.

Sébastien Gunn du club IDEE remporte la 1re place chez les benjamins.

Ruben Fortea du club de Dammartin-en-Goële remporte la 1re place chez les minimes.

Le tournoi sera reconduit l'an prochain et la date est déjà fixée au dimanche 26 juin, avec la même formule de quatre tournois.

La galerie photo

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="5747,5752,5751,5750,5749,5748,5746,5745,5744,5743,5742,5741,5740,5756"]

Publié dansVie locale

Mémoire ► Les CM2 ont découvert Verdun avec le Souvenir français

Une journée de mémoire près de Verdun a été offerte par le Souvenir Français  à 70 enfants de CM2 de Juilly, Othis, Vinantes, Montgé, Cuisy et à une vingtaine d’adultes.

Guerre de mines, sépultures, forts et vie de soldats... l'équipée est partie jeudi 25 juin à la découverte de sites sur lesquels se sont déroulées des batailles de la guerre de 14.

Première étape, la butte de Vauquois en Argonne à 20 km de Verdun. Le lieu était occupé par les Allemands dès le 24 septembre 1914 et les Français essaieront de le reprendre de mars 1915 à 1918 avec une guerre de mines pour les deux adversaires ( plus de 20 Km de galeries sur plusieurs niveaux ). Un soldat de Juilly, Georges  Delaunay, fils du garde champêtre de Juilly de l’époque, sera tué le 29 septembre 1915 à l’âge de 17 ans. Sa sépulture se trouve au cimetière militaire de Vauquois où deux enfants de Juilly ont déposé une gerbe. Leur geste a été empreint d'émotion

Seconde étape, l’ Ouvrage de la Falouse, toujours en Argonne, le fort construit entre 1906 et 1908 et qui a servi surtout au repos des soldats sur le front à 10 km de là. Trois jeunes passionnés ont racheté le fort en 2007 et l’ont aménagé en y reconstituant la vie quotidienne des soldats avec une trentaine de mannequins, plus vrais que nature, et de nombreux objets de l’époque. Il  est ouvert au public depuis 2010.

Tous les enfants ont apprécié le voyage pédagogique. Le Souvenir Français a rempli sa mission auprès des jeunes générations. La municipalité de Juilly a offert à tous les élèves le livre d’or sur les soldats de Juilly morts pour la France pendant la guerre 14-18.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="5761,5760"]

Publié dansVie locale

Mitry-Mory ► Des tags menaçants à l'école obligent à déplacer le centre de loisirs

Les parents d'élèves et les enseignants de l'école primaire Van-Gogh à Mitry-Mory ont découvert avec stupeur, jeudi 2 juillet au matin, des inscriptions à caractère terroriste sur le panneau d'affichage de l'établissement.

La menace est prise au sérieux et afin d'éviter tout risque pour les enfants et les encadrants, le centre de loisirs, dont l'ouverture était prévue lundi 6 juillet, sera déplacé à l'école Guy-Môquet.

Les inscriptions au marqueur noir, avec des fautes d'orthographe, annonçaient "prochainement un massacre ici" et étaient signées, "Un soldat du prophète Mohamed". Les menaces ont de quoi inquiéter les parents au moment où le plan vigipirate est à son plus haut niveau.

"Lundi dernier, le parc de jeux à proximité de l'école a déjà été vandalisé, les grillages ont été sectionnés" raconte Samuel, un parent soucieux. Abdel, un autre père d'élève est en colère. Il a peur d'être à nouveau montré du doigt à cause de sa religion et de l'amalgame éventuel qui pourrait être fait : "Jamais un musulman n'aurait fait ça, surtout en plein ramadan. Ce sont juste des voyous. Ils n'ont rien à voir avec la religion".

"L'école a été déjà été saccagée l'année dernière. Ils avaient tout retourné, tout cassé" se souvient encore une maman qui préfère garder l'anonymat.

Les policiers du commissariat de Villeparisis sont arrivés sur les lieux le matin même avec une équipe spécialisée pour mettre en sécurité le site et pour évaluer le degré du risque. Ils prennent la menace très au sérieux. Des patrouilles ont eu lieu toute la journée de jeudi et ont été renforcées pour la nuit. Le dispositif sera reconduit aujourd'hui, vendredi 3 juillet, dernier jour d'école avant les vacances d'été.

Les inscriptions ont été effacées et l'enquête a été confiée à la brigade de sûreté urbaine sur instruction du parquet de Meaux.

Charlotte Blandiot-Faride, le maire, a condamné fermement l'acte : "S'attaquer, même si ce n'est que par des mots, à des enfants, des êtres fragiles, vulnérables et innocents, est abject et lâche. Le faire, de surcroît, dans un lieu symbolique de la République est grave et dangereux." Le maire admet ne pas savoir "si cette menace est réelle ou si elle relève davantage d'une farce macabre qui devra être punie". La municipalité a annoncé qu'elle travaillerait en étroite collaboration avec la police et l'inspection académique.

Publié dansVie locale

Clic clac cliché partagé ► L'album des Magjournaliens : vos photos ici

Vous avez été nombreux à envoyez vos photos à magjournal cette semaine. Merci à tous de suivre le média aussi fidèlement. Dans la rubrique, "l'album des Magjournaliens" (c'est vous), vous y trouverez les clichés que vous nous envoyez. Ils seront insolites, drôles, poétiques, artistiques... bien sûr dans le respect, la dignité et la bienveillance de chacun mais vous l'aurez forcément compris comme ça !

30 juin :

Le jasmin reprend ses droits. Cliché envoyé par Tien du Lot de Fublaines. Le jasmin reprend ses droits. Cliché envoyé par Tien du Lot de Fublaines.

 

30 juin :

Les petits lapins naissent sans poils et se blottissent les uns contre les autres. Leur maman s'assure qu'ils auront chaud avec ses propres poils qui confectionnent le nid. Les petits lapins naissent sans poils et se blottissent les uns contre les autres. Leur maman s'assure qu'ils auront chaud avec ses propres poils qui confectionnent le nid.

 

30 juin :

Juste une petite part. Cliché envoyé par Martine de Saint-Mard. Juste une petite part. Cliché envoyé par Martine de Saint-Mard.

 

29 juin :

Ce chat est bien vivant, même s'il n'en a pas l'air. Il digère, à mi ombre - mi soleil... envoyé par Coralie de Villeparisis. Ce chat est bien vivant, même s'il n'en a pas l'air. Il digère, à mi ombre - mi soleil... envoyé par Coralie de Villeparisis.

28 juin :

L'A 400 M accompagné d'un Alphajet de la patrouille de France. Envoyé par Jojo du Mesnil, du Mesnil-Amelot. L'A 400 M accompagné d'un Alphajet de la patrouille de France. Envoyé par Jojo du Mesnil, du Mesnil-Amelot.

 

 

Publié dansVie locale

Alerte canicule ► Restez au frais et buvez de l'eau !

La canicule commence aujourd'hui ! Météo France a annoncé une vague de chaleur exceptionnelle à partir de mardi 30 juin et pour les prochains jours. L'alerte orange a été déclenchée dans 26 départements français dont la Seine-et-Marne. Dès cet après-midi, les températures pourront dépasser, selon les prévisions, 35° C à l'ombre en journée et ne baisseront pas en dessous de 20° C la nuit. 36 à 39° prévus mercredi dans la région.

"L’épisode caniculaire s’annonce durable puisqu’il est probable qu’il se prolonge jusque la fin de semaine", indique Météo France dans un communiqué.

Les personnes qui peuvent être les plus touchées par ces conditions météorologiques sont les jeunes enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes. Les plus de 60 ans et les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d'un accompagnement personnalisé en s'adressant au Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) de leur commune.

Il est donc particulièrement recommandé de ne pas sortir faire ses courses ou alors plutôt y aller tôt le matin pour être revenu avant la grosse chaleur. Ne sortez que si nécessaire.

 

Dans le cadre du plan canicule, une plateforme téléphonique a été mise en place par la préfecture de Seine-et-Marne : Canicule info service : 0 800 06 66 66 (appel gratuit à partir d'un poste fixe), ouvert du lundi au samedi de 8 à 20 heures.

Les indications pour la ville de Mitry-Mory dans magjournal sur ce lien

Si vous avez ces symptômes, appelez ou faites appeler le 15 :

Les signaux d'alerte 

- Crampes

- Fatigue inhabituelle

- Maux de tête

- Fièvre de plus de 38° C

- Vertiges ou nausée

- Propos incohérents

Les précautions à prendre  

Buvez de l'eau

- Boire régulièrement de l'eau

- Se mouiller le corps et se ventiler

- Eviter les efforts physiques

- Ne pas boire d'alcool

- Manger suffisamment

- Maintenir la maison au frais en fermant les volets et fenêtres en journée

- Prendre des nouvelles des proches

Si vous suivez un traitement médical, demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien.

#La carte Météo France de vigilance canicule

Publié dansVie locale

Saint-Mard ► L'hypnotiseur à la Grande Récré : les photos de la journée et du spectacle

La 6e édition de la Grande Récré organisée par la ville de Saint-Mard et le comité des fêtes s'est déroulée à l'espace Armand-Lanoux. Toute la journée, les enfants ont ainsi pu profiter des nombreux jeux et activités gratuits et de la nouveauté de cette année, l'accrobranche.

Le soir,  l'hypnotiseur, Xav Magic, [NDLR : aussi professeur des écoles en poste en primaire à Longperrier] a présenté son spectacle à guichet fermé. Devant 300 personnes, l'ancien magicien et ses deux partenaires ont montré, pendant deux heures, ce qu'était l'hypnose, en jouant avec l'esprit d'invention des participants. "Nous les faisons voyager à travers un monde d'imaginaire et d'hallucination. Il y a des interactions entre-eux. Ma voix et la musique déclenchent des émotions et des réactions" explique le praticien qui a tout appris en autodidacte.

Ainsi, les "cobayes" se sont pris pour des martiens, se sont crus en train de parler chinois, de voir le public nu et de faire des choses qu'ils n'auraient jamais faites en étant conscients. Ainsi, l'hypnose permet-elle à l'herpétophobe d'aimer les serpents, de faire croire que l'on mange un très bon sandwich alors que c'est un oignon ou de rendre le corps tellement tendu que l'on pourrait faire monter deux enfants dessus.

"Je me produis dans des soirées privées et c'est la première fois que je le fais en public. La représentation a nécessité trois mois de préparation. Chaque répétition mobilise une cinquantaine de personnes. Je suis assisté de deux assistants son et lumière et de deux autres hypnotiseurs pour assurer la sécurité des participants et pour les réveiller" indique l'artiste qui sera à Othis les 26 et 27 septembre prochains.

Les animations dans la journée

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="5342,5343,5344,5345,5347,5348,5349,5350,5428,5430,5434,5431,5427"]

Sur scène le soir

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="5453,5454,5449,5452,5450,5451"]

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Du 3 au 24 juillet : animations et sports de glisse

Le mois de juillet à Dammartin va être chaud : des animations et des distractions dans toute la ville seront proposées par la municipalité et le comité des fêtes du 3 au 24 juillet.
Parc de la Corbie : Jeux, spots et contes, feu d'artifice, cinéma en plein air, fête du livre jeunesse.
Place des Prieurs : Surf, snow et tapis de glisse, projection de films, concert, marché nocturne.
Devant le collège : animations sportives.
Thierry Chevalier, adjoint à la vie locale, explique : "Cette année, nous avons voulu mettre en avant les sports de glisse. Les 11, 12 et 13 juillet, de 14 à 18 heures, place des Prieurs, de vrais simulateurs de surf et de snowboard seront à la disposition des jeunes à partir de 12 ans. Il y aura également un tapis de glisse géant de 20 mètres. C'est une activité pour tous à partir de 8 ans. Samedi 18 juillet, à 18 heures, salle Louis-Lumière, une séance de cinéma offrira la projection du film Les Rois de la glisse, pour les enfants, et plus tard à 20 h 30, un documentaire, La Nuit de la glisse et enfin à 21 h 30, un film tout public, Soul surfer. Nous voulons mettre en avant le sport de glisse pour faire découvrir ou redécouvrir aux jeunes Dammartinois ces activités et, peut-être par le biais de ces démonstrations, donner envie à certains de pratiquer et pourquoi pas de devenir de futurs champions, comme Taï Khris, Gauthier Gallas , Xavier de Le Rue ou Gabriel Medina...
Pour l'ouverture de F'été Dammartin, vendredi 3 juillet à partir de 19 heures, place des Prieurs, les habitants et les visiteurs pourront participer à la soirée paëlla organisée par le comité des fêtes.
Les moments forts
Samedi 11 juillet :  La mouette et le chat, théâtre d'ombre et de lumière sous une tente mongole, d'après le roman de Luis Sepùlveda au parc de la Corbie à 15 heures, 16 h 30 et  18 heures. Tarif 3 euros.
Lundi 13 juillet : Retraite aux flambeaux au départ de la place des prieurs à partir de 21 h 30, suivi du traditionnel feu d'artifice au parc de la Corbie dès la tombée de la nuit.
Samedi 18 juillet : Xavier Renard, concert à la salle louis-Lumière à 19 heures. Tarif 5 euros.
                         Et : Installation d'un marché nocturne sur la place des Prieurs.
Vendredi 24 juillet : Fête du livre jeunesse, 4 ateliers d'écriture poétique pour les enfants de 6 à 11 ans seront animés par l'auteur Gilles Brulet.
                         Et : Cinéma en plein air au parc de la Corbie, avec la projection du film "Qu'est ce qu'on a fait au bon dieu" de Philippe Chauveron, avec Christian Clavier et Chantal Laudry, suivi d'un barbecue participatif. (la municipalité offre l'apéritif).
Réservez votre soirée paëlla : Tel 01 64 02 56 22, participation 12 euros.
Renseignementsactivités culturelles au 01 60 54 97 32 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Publié dansVie locale

Isles-Lès-Meldeuses ► Le parc animalier Edentara fêtera les îles, dimanche

La ferme pédagogique animalière Edentara à Isles-Lès-Meldeuses fêtera les îles dimanche 5 juillet à partir de 10 heures. Passez une agréable journée et profitez du premier dimanche de juillet pour rendre visite aux animaux et vous déhancher sur des musiques exotiques !

Au programme des festivités : visites pédagogiques dans le parc animalier, nourrissage des serpents dans le vivarium, exposants de produits locaux ou artisanaux... et un stand « brocante à la ferme », restauration créole et traditionnelle : menu créole complet + 1 entrée adulte au parc et vivarium : 15 €.

Menu classique également disponible : frites, saucisses, merguez... et pour les gourmands : des crêpes !

Tarifs visites sans repas : Gratuit pour les moins de 3 ans, 4 € de 3 à 10 ans, et 5 € à partir de 11 ans.

Renseignements : 06 77 71 14 44, site Internet : www.edentara.fr et sur Facebook !

Edentara reçoit les visiteurs en semaine au mois de juillet selon les dates et horaires suivants :

  • Mercredi 1erjuillet de 10h à 12h00
  • Mercredi 8 juillet de 10h à 12h00 et de 14h à 16h00
  • Samedi 11 juillet de 15h00 à 17h30
  • Mercredi 15 juillet de 10h à 12h00 et de 14h à 16h00
  • Samedi 18 juillet de 15h00 à 17h30
  • Mercredi 22 juillet de 10h à 12h00
  • Jeudi 23 juillet de 10h à 12h00 et de 14h à 16h00
  • Mardi 28 juillet de 10h à 12h00 et de 14h à 16h00
  • Mercredi 29 juillet de 10h00 à 12h00
Pour ces visites en semaine : Tarif unique : 5€ par visiteur au dessus de 3 ans. Sauf pour les établissements, il n’est pas nécessaire de réserver mais merci selon le cas d’être au portail à 10h00 ou 14h00 précises.

-          Stage pour ados : pendant  5 jours, du 6 au 10 juillet de 9h à 17h00,  Edentara organise en demi-pension pour les jeunes de 14 à 16 ans un stage niveau 2 de connaissance des animaux.

Au programme : techniques d’élevage, zoonose, morphologie des NAC, maladies et soins, manipulation, législation…

-         Edentara recherche des bénévoles en semaine pour l’encadrement des enfants.

-         Ne jetez plus les pissenlits,  les tortues-lapins-cochons d’inde en raffolent. Déposez-les au parc animalier.

Pour tous renseignements : 06 77 71 14 44.

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► La Ville a accueilli les nouveaux habitants

La cérémonie pour les accueillir est devenue une tradition. Les nouveaux habitants de Dammartin-en-Goële avaient rendez-vous à l'école du Petit-Prince avec la municipalité qui leur a présenté la commune.

Samedi 27 juin, la séance a commencé par un film faisant visiter la ville aux nouveaux administrés.

Michel Dutruge, le maire, a ensuite présenté les services publics, police municipale, gendarmerie, pompiers...
Les nouveaux arrivants ont pu poser des questions au maire, dans des domaines comme le social, le sport, le civisme, et les transports. Ils ont également pu discuter de la vie quotidienne, des sujets qui les préoccupent et demander des renseignements sur les associations de la ville. De son côté, le maire, a rappelé les rendez-vous importants de cet été comme F'été Dammartin.
En deuxième partie du programme, samedi, la municipalité a proposé une visite guidée de la ville en bus. Les nouveaux habitants ont aussi reçu une pochette contenant diverses informations : le guide de la ville, les horaires des bus, le guide du tri des déchets ménagers...
Dammartin, "la campagne"
La famille Konaté est arrivée à Dammartin en avril dernier : "Nous étions dans la proche banlieue en location. Nous cherchions un logement à la campagne mais proche de Paris, avec toutes les commodités : transports, écoles, associations sportives et culturelles. Pour la première fois nous devenons propriétaires, cela va nous changer la vie. Nous étions dans un deux pièces et avec nos quatre enfants. C'était vraiment trop petit".

 

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="5577,5578"]

 

Publié dansVie locale

Mitry-Mory ► Le prolongement du Mail avenue des Martyrs de Châteaubriant inauguré Samedi

Les cyclistes, sportifs et promeneurs vont pouvoir circuler en toute sécurité avenue des Martyrs de Châteaubriand. Samedi 27 juin, le prolongement du Mail tant attendu a été inauguré par le maire et ses conseillers, accompagnés de Robert Marchand, champion cycliste. Une piste cyclable pour les uns, un chemin promenade pour les autres - les piétons, les deux quartiers de Mitry-le-Neuf et de la Villette-aux Aulnes sont maintenant reliés. Charlotte Blandiot Faride, le maire, lors de son allocution, a rappelé l’histoire de ce mail dont l'aboutissement a demandé du temps : « La première tranche des travaux date d’il y a plus de vingt ans et a commencé par l’aménagement du rond point de la Fringale, en partenariat avec le bailleur d’alors, Efidis. Le développement a été long car, à chaque étape, de nombreux obstacles se sont dressés, à commencer par le coût de l’acquisition des terrains. Ces acquisitions ont permis la poursuite du mail, mais aussi son habillage vert, piéton, cycliste, et la construction du gymnase et du collège ».

Le club Les Cyclos mitryens a organisé une petite balade pour l’occasion, partant de la maison de quartier des Acacias pour se rendre à l’inauguration en passant par le rond point de la Fringale, le lieu de départ des travaux du mail il y a vingt ans.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="5539,5541,5540,5538,5542"]

Publié dansVie locale

Othis / Dammartin ► Le rond point en bonne voie pour 2016

Après le tragique accident dans lequel le motard othissois, Vincent Le Coz, avait trouvé la mort en janvier 2014, à l’intersection située entre Othis et Dammartin-en-Goële, le maire d’Othis et conseiller départemental, Bernard Corneille, était intervenu auprès du Conseil général. Il avait exprimé la nécessité de sécuriser le carrefour. Les études initiées en 2014 par Vincent Eblé, le président du Conseil général jusqu’aux dernières élections, proposaient l’aménagement soit d’un giratoire, soit d’un carrefour à feux moins coûteux et plus rapide à réaliser.

Le maire d’Othis, en accord avec le maire de Dammartin, Michel Dutruge, a opté pour le giratoire, suivi dans son choix par Vincent Eblé qui a confirmé la réalisation. Le financement, à hauteur d’un million d’euros devant être assuré conjointement par le Conseil général, l’aménageur de la ZAC de Dammartin et les deux communes.

Après les élections départementales 2015, Bernard Corneille et Michel Dutruge ont rencontré le nouveau président du Conseil départemental, Jean-Jacques Barbaux. « Nous nous sommes faits confirmer que le giratoire serait bien réalisé après que l’autorité environnementale ait saisi le dossier. Elle doit encore avaliser le projet".

Les habitants espèrent que « les choses ne vont plus traîner car il y a encore eu un accident récemment avec un motard. Heureusement il n’est pas mort ».

Dans un courrier daté du 17 juin, jean-Jacques Barbaux, le président du Conseil départemental de Seine-et-Marne a adressé la confirmation aux parents de Vincent Le Coz (pour voir le courrier posté sur la communauté Facebook, cliquez sur : "Un rond point pour Vincent").

Le rond point tant attendu devrait voir le jour courant 2016. Le président rappelle que les améliorations apportées sur les routes ne doivent pas empêcher les conducteurs de faire preuve de prudence.

Publié dansVie locale

Serris ► La pétanque a du punch

Serris pétanque est en pleine ascension. Son président depuis deux ans, Cyril Toni, avoue avoir mis le pied sur l'accélérateur de l'association qui existe depuis 1995 et qui s'étiolait, faute de renouvellement d'adhérents. Avec l'aide de bénévoles, comme son trésorier, Rémy Héricher, les pétanqueurs ont retrouvé du punch. "On a fait un gros travail, indique Cyril. Dorénavant, on joue dans les clubs aux alentours et on participe aux événements de la région. A Serris, on fait entre 13 et 16 concours dans l'année".

Cyril s'enorgueillit d'avoir eu, comme il dit, cinquante personnes pour le premier concours de l'année qui a eu lieu en mars : "Pour le dernier concours de l'année dernière, on a fini à huit... Voyez la différence ! C'est sûr, c'est du travail. Il faut organiser, tout préparer, trouver des choses nouvelles, du dynamisme. Du coup, j'ai moins de temps pour m'entraîner alors je joue moins bien mais tant pis, au moins, l'association vit. C'est plaisant".

L'association vit d'autant mieux qu'elle est parfois aidée par la mairie. "D'ailleurs, le maire, Philippe Descrouet, a joué avec nous . Il a été adhérent. Maintenant, il n'a plus trop le temps mais il passe nous voir régulièrement et surtout il ne nous oublie pas. Nous avons fait une demande de ragréage du terrain à la mairie. Actuellement, il est trop roulant, il s'est tassé avec le temps. Il date quand même de 1995. Il faudrait que ça accroche un peu plus. Alors nous allons faire remettre du gravier. Normalement ça devrait arriver mi-juillet. Ça tombe bien, il n'y a pas de concours entre juillet et septembre. On va pouvoir l'étaler correctement, avec quelques bénévoles".

Le terrain de pétanque, situé rue de la Fontaine, dans le vieux Serris  est un terrain public [NDLA : et qui n'est pas un boulodrome] utilisé aussi comme square. Il accueille les joueurs également en nocturne, l'été, "car les gens aiment rester tard, quand il ne fait plus trop chaud" complète Cyril.

Concours samedi 4 juillet

Concours de pétanque en doublettes tournante, samedi 4 juillet à 14 heures, maison communale des 4 Saisons. Ouvert à tous sans licence : amateurs, enfants, joueurs occasionnels. Organisé par Serris-pétanque. Renseignements : 06 76 95 02 96. En doublette à la mêlée.

 

Renseignements au 06 76 95 02 96.

 

[gallery size="medium" type="rectangular" ids="5473,5472,5467,5468,5466,5474"]

Publié dansVie locale

Othis ► Les enfants ont réalisé un clip plein d'humour et de poésie

Chaque mercredi après-midi des mois de mai et juin, les enfants du centre de loisirs Coluche se sont retrouvés avec leur professeur de musique, Frédéric Durieux, pour  composer et interpréter la chanson "L'amour c'est pas facile" avec le chanteur  du groupe musical Zut. Un clip a été réalisé.

Le résultat est saisissant et vaut vraiment le coup d'œil... et le coup d'oreille. Attendrissantes et émouvantes, les images des enfants filmés dans leur centre de loisirs ne manquent pas d'attirer l'attention. La performance musicale est à la hauteur et rend l'ensemble tout à fait "écoutable", surtout quand on regarde les frimousses coquines et les visages parfois un peu perdus des petits mignons et mignonnes qui chantent l'amour. Tout un poème !

Les compositeurs et initiateurs du projet, les musiciens de Zut, ont l'air, en accompagnant les petits, de bien se distraire également. Ils ont en tout cas mis dans l'aventure quelques scènes rigolotes, comme le quotidien des amoureux, et / ou des couples mariés... mimés par les enfants. La musique a ouvert aux enfants tout un monde. Celui-ci a débouché sur une belle réussite après un travail de deux mois qui a diverti les jeunes par le chant et leur a donné envie de faire des choses en groupe. "C'est important pour leur avenir et leur développement intellectuel" souligne Marie-Paule, maman de Baptiste.

Le groupe Zut compose des chansons pour les enfants. Frédéric Durieux, habitant d'Othis, confie : "Nous faisons régulièrement des ateliers dans les écoles, les centres de loisirs ou tout simplement à la maison. A l'occasion de ces ateliers, nous pouvons également découvrir de futurs talents".

L'équipe a finalement mis en scène les enfants dans le clip vidéo, enregistré et monté par les musiciens qui se sont généreusement mis à la portée des moins dégourdis pour la musique. Ces derniers se sont malgré tout laissés gagner par l'enthousiasme de la petite communauté. Récompensés pour leurs efforts, les enfants ont reçu le CD de leur chanson.

Pour voir le clip, cliquez sur la photo : Othis, clip par les enfants

Publié dansVie locale

Longperrier ► L'excellence en pleine ascension au lycée

Les meilleurs élèves du lycée Charles-de-Gaulle à Longperrier sont venus chercher leurs récompenses, vendredi 26 juin. Le proviseur, Patrice Collongeon, avait eu la bonne idée de recevoir parents et lycéens dans la cour, devant le grand escalier, plutôt que dans une salle où il aurait risqué de faire très chaud vu les températures estivales.

Quelques profs motivés, des élus ainsi que le sous-préfet de Meaux, Jean-Noël Humbert, avaient fait le déplacement afin de remettre les prix d'excellence aux élèves.

Pour l'occasion, la communauté de communes Plaines et monts de France a remis à l'établissement de Longperrier ainsi que celui de Dammartin, 193 chèques "culture" d’une valeur totale de 2 895 euros (15 euros par chèque) aux élèves nommés. (92 chèques pour Dammartin et 101 pour Longperrier).

A Longperrier, la remise des diplômes a repris la coutume du cinéma qui veut que les stars de l'écran gravissent l'escalier du Palais des festivals. L'escalier du lycée, même s'il n'était pas habillé d'un tapis rouge, a mené les récompensés vers le haut grâce à leurs résultats spectaculaires. "Cette année, nous avons un chiffre qui dépasse (presque) nos espérances, indique Patrice Collongeon. Il a 101 reçus au prix d'excellence. Vraiment, les résultats du lycée sont en perpétuelle progression ! "

Le proviseur explique encore le projet de l'établissement qu'il décline en trois axes : "Le lycée accueille les filières générales et technologiques. En premier lieu, il est lycée des métiers de la santé et du travail social. L'ensemble des enseignements et activités participe à la mise en place et à la valorisation de ce domaine. Ensuite, toute action vise à donner un sens à la scolarité de l'élève. Le parcours de l'élève doit répondre à un projet mûrement réfléchi qui assure autant la réussite scolaire que l'insertion dans la société et évite toute forme de décrochage. Et enfin, tout doit concourir à développer l'excellence au sein de l'établissement, c'est à dire à tirer le meilleur de chacun".

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="5296,5298,5299,5300,5301,5302,5303,5304,5305,5306,5307,5308,5600"]

Publié dansVie locale

Abricots ► Gorgez-les de soleil !

S'il y a bien un fruit qui représente l'été et le soleil, c'est l'abricot ! En ce moment, il s'achète par cagette et même par caisse. Deux, trois, cinq kilos... Les quantités ne font pas peur aux gourmands et amateurs de nature qui voient dans ce petit bout de soleil les tartes, flans, confitures et bien sûr le "croquage nature".

Il faut bien l'avouer, les marchands vendent souvent des fruits pas tout à fait mûrs afin qu'ils se conservent plus longtemps. Résultat : ils manquent de goût. Pour retirer le maximum de vos abricots encore un peu durs et qu'ils continuent à se gorger de jus et de sucre, étalez-les sur un plateau et laissez-les, dans la journée, exposés en plein soleil. Justement ces jours-ci, c'est le bon moment avec la météo on ne peut plus estivale. Grapillez-en un ou deux alors qu'il sont encore chauds des rayons de l'astre. Et là, vous toucherez au paradis !

N'hésitez pas à faire de même avec les tomates.

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Des diplômes de l’excellence au lycée. Galerie photo

Grande soirée au lycée de Dammartin-en-Goële pour les 363 élèves et leurs familles, à l’occasion de la remise des diplômes de l’excellence.

« Nous organisons tous les ans la remise de diplômes de l’excellence qui récompensent les jeunes ayant eu de bons résultat, suivant leur niveau de scolarité. Les jeunes nominés reçoivent un diplôme et des chèques cadeaux, en partenariat avec le Rotary Club de Dammartin-en-Goële, Cultura, Plaines et monts de France ainsi que les élus locaux » explique Marc Nizou, proviseur de l’établissement.

Xavier Thomas de Montpreville, président du Rotary local, déclare : « C’est toujours un grand plaisir de soutenir le corps enseignant et Marc Nizou dans leur action professionnelle. Le Rotary est plus connu pour aider le handicap et pour sa participation aux banques alimentaires. Nous intervenons aussi pour l'insertion des jeunes en entreprise et nous participons aux forums des métiers. Aujourd'hui, nous avons contribué financièrement au prix de l’excellence du lycée de Dammartin ».

L'établissement verra sa population quasiment doubler en 2016 pour un total de 600 élèves. Le lycée agrandira ses classes et accueillera des terminales pour sa troisième année d'existence.

La cérémonie était agrémentée par un orchestre formé d'élèves du lycée.

La galerie photo

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="5313,5314,5315,5317,5318,5319,5320,5321,5322,5323,5325,5326,5327,5328,5329,5330,5331"]

SCMD large

 

Publié dansVie locale

Serris ► REVE, un club pour atteindre les sommets

Pour le dernier jour de la saison, vendredi 26 juin, le Rocher d'Escalade du Val d'Europe (REVE) a accueilli au gymnase Eric-Tabarly les non-adhérents pour leur faire découvrir la discipline. "Le but est de les faire toucher le mur et leur donner envie de continuer" explique Sébastien, le président du club qui compte chaque année une centaine de licenciés à la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (FFME), dont la moitié sont des enfants. Le doyen à 58 ans.

Beaucoup de curieux, venus au-delà de la ville de Serris, ont enfilé le baudrier, se sont encordés et ont grimpé le long du mur, assurés au sol par un des grimpeurs expérimentés du club. "On se rend mieux compte des choses. Ce n'est pas aussi facile que ça en avait l'air. On s'essouffle vite." constate un novice. Les enfants avaient l'air beaucoup plus motivés et ont très vite réussi à atteindre le sommet du mur. Mais "le plus dur c'est de les faire redescendre" s'amuse une maman, bien contente de voir son fils grimper ailleurs que sur ses meubles.

Les inscriptions au club créé en 2000 sont ouvertes en septembre. Les membres pourront grimper 3 jours maximum dans la semaine, le gymnase étant disponible 5 jours par semaine. Pendant le 1er trimestre, les adultes seront formés pour accéder à l'autonomie et des ateliers pour améliorer la gestuelle et la technique seront proposés. Quant aux enfants de plus de 7 ans et demi, ils seront encadrés par des animateurs diplômés de la FFME.

[gallery size="medium" type="rectangular" ids="5415,5416,5417,5418,5419,5420,5421,5508"]

Publié dansVie locale

Fresnes-sur-Marne ► Les adeptes du tatouage ont débarqué au salon Ink'n'roll

50 tatoueurs venus de toute la France ont rivalisé de dextérité tout au long du week-end du 27 et 28 juin.

Nikus, le tatoueur de Claye-Souilly organisateur du salon, et ses confrères ont investi la salle des fêtes à Fresnes. Dorénavant, le salon du tatouage est devenu une institution.
Dès l'entrée, l'ambiance saisissait le visiteur. Plusieurs ateliers d'artiste étaient occupés par les amateurs de dessins sur corps.
Les créateurs étaient dans leur élément : "C'est un métier passion. Nous sommes là pour faire découvrir le tatouage aux amateurs néophytes ou pas, pour donner du plaisir à nos clients qui repartiront avec une personnalité différente, et nous, c'est cela que l'on veut donner, du plaisir et montrer notre savoir-faire pour qu'il soit reconnu et apprécié de tous"  indique Hervé, de Paris.
Le sous-sol de l'endroit était occupé également par des stands de piercings, de vente de vêtements, d'accessoires,  de bijoux...
La journée était chaude et la buvette ne désemplissait pas.
Deux concerts ont agrémenté le festival, avec le groupe Dirty Tacos ,venu de Gironde,  sur scène le samedi et Qhuit Party avec Gérard Baste, son acolyte Doc Vince DJ et RumG le dimanche.
Le festival du tatouage de Fresnes-sur Marne a acquis ses lettres de noblesse et sa renommée a propulsé l'événement vers les hautes sphères pour les amateurs et les pros.

[gallery size="medium" type="slideshow" ids="5559,5561,5562,5564,5563,5560,5552,5556,5555,5554,5553,5565,5551,5549,5550"]

Publié dansVie locale

Messy ► La Saint-Pierre a animé le village

Pendant quatre jours pour le week-end qui a commencé le 26 juin, les Messiens ont fêté Saint-Pierre. Vendredi, le saint patron, [NDLR : représenté par une peluche car la vraie statue a été volée il y a quelques années et un nounours la remplace, sous un drap, le temps de la fête] a été sorti de son caveau, puis porté à travers tout le village, suivi par les villageois et une bandas (un orchestre musical). "Chaque année nous enterrons Saint-Pierre avec une bouteille de vin que nous récupérons et buvons l'année suivante" explique Manuela Quérou, adjointe au maire. Les participants, saisissant des lanternes, se dirigent ensuite vers le stade où un grand feu est allumé.

Samedi, les artistes de l'atelier de peinture et les élèves d'Alain Guillotin ont exposé leurs œuvres. L'activité est ouverte tous les mardis et mercredis après-midi. Les habitants se sont ensuite retrouvé sous la halle Saint-Pierre pour un apéritif-dînatoire.

Dimanche, les villageois se sont retrouvés à l'heure du déjeuner pour un pique-nique et des jeux d'antan.

les artistes messiens ont exposé leurs créations

Publié dansVie locale

Vegé cuisine ► Les pakoras, ces beignets indiens aux légumes

C'est bon et c'est végétarien, ou est-ce l'inverse ? En tout cas, super pour l'été ! Les pakoras sont des beignets aux saveurs indiennes et hyper simples à préparer. Il ne faut juste pas avoir peur de mettre un peu les doigts dans la pâte mais prenez-le comme une partie de plaisir. On dit bien "mettre la main à la pâte" !

Alors pour la recette, il vous faut de la farine de pois chiche, des herbes fraîches (coriandre, une pointe de menthe si on veut), de l'ail frais ou en poudre, du curry en poudre et deux pincées de sel. Hachez menues les herbes, ajoutez-les à la farine de pois chiche dans un saladier et ajoutez de l'eau. Mélangez bien jusqu'à ce que la pâte devienne collante.

Découpez en lamelles rondes de l'aubergine, de la pomme de terre, et de l'oignon rouge dont vous détacherez les cercles (de plus en plus petits). Chaque rondelle de légume sera passée dans la pâte pour que celle-ci recouvre le morceau des deux côtés et hop, dans la friture ! Enchaînez jusqu'à ce que la surface de votre friteuse ne puisse en contenir davantage (peut-être environ six rondelles de la circonférence d'une aubergine).

Avec une écumoire en métal, retournez chaque beignet déjà doré et laissez frire encore quelques secondes. Sortez-les toujours à l'écumoire et placez-les sur une assiette couverte de deux épaisseurs de papier absorbant.

Une fois les beignets à l'aubergine terminés, passez aux rondelles de pomme de terre puis à celles d'oignon de la même manière.

Servez avec des tomates, du concombre et du citron. Agrémentez d'une sauce aigre-douce.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="5357,5356,5355"]

Publié dansVie locale

Montgé-en-Goële ► Journée portes ouvertes au centre équestre

Le Centre Equestre & Poney Club de Saint-Thibault ouvrira ses portes au public, dimanche 28 juin de 14 à 19 heures.

Comme tous les ans, les frères Fontana accueillent le public le temps d'une journée de découverte à la portée de tous. Thomas Fontana, le maître écuyer des lieux, indique : « Nous organisons plusieurs fêtes pendant l’année sur des thèmes différents. Nous essayons de démocratiser l’activité autour d'activités ludiques. Cette fois-ci, nous avons choisi pour thème le Far West. Les participants pourront profiter des animations et des démonstrations à poney ».

Au programme 

Carrousel poneys en musique sur le thème de Lucky Luke et les Daltons.

Démonstration de monte d’un poney en liberté (sans harnachement).

Des ateliers pour les petits et grands :

Pêche à la ligne, lancer de fer, chamboule-tout, course en sac, chaise musicale.

Circuit poney pour les enfants : 5 euros.

Photo de vos enfants à poney : 3 euros.

Restauration sur place dans la buvette « saloon ».

Renseignements au 06 09 10 19 14.

Publié dansVie locale

Serris ► Gratuit : ce soir, découvrez l'escalade

L'association Rocher d'Escalade du Val d'Europe fera découvrir l'escalade, vendredi 26 juin, de 20 à 22 heures au gymnase Eric-Tabarly, 49 rue Emile-Cloud à Serris. L'activité est prévue pour les adultes et pour les enfants à partir de 7 ans et demi.

Créée en 2000, l'association Rocher d'Escalade du Val d'Europe compte en moyenne 165 adhérents tous les ans.

Les enfants sont, toute l'année, encadrés par les animateurs dont au moins un encadrant par séance est diplômé par la Fédération française de montagne et d'escalade.

Les adultes débutants seront formés pour accéder à l'autonomie pendant le premier trimestre. Des ateliers de perfectionnement seront proposés aux adultes afin d'améliorer la gestuelle et la technique de grimpe. A la belle saison, des sorties en falaise et à Fontainebleau sont organisées.

Publié dansVie locale

Villeparisis ► Des réunions de quartier de juin à septembre

Les habitants de Villeparisis vont pouvoir rencontrer le maire, Hervé Touguet, ainsi que des élus, aux réunions de quartier qui ont été mises en place. "L'équipe municipale s'était engagée à installer un dialogue avec les habitants en allant à leur rencontre. Nous suivons nos engagements" indique le maire. Celui-ci veut privilégier les échanges, évoquer la vie des quartiers et exposer les projets municipaux. "Nous présenterons les réalités locales, expliquerons la politique municipale et la parole sera donnée aux Villeparisiens. Chaque quartier ayant ses préoccupations, ses questions et ses attentes, la municipalité a décidé de mettre en place quatre réunions de quartier ainsi qu’une réunion « spéciale seniors ». Nous accueillerons les participants dans une salle de leur secteur." ajoute-t-il.

Une réunion de quartier est ouverte à tous les habitants en général et aux habitants du secteur en particulier.

Les dates des réunions :

Quartiers Bois Fleuri / Vieux pays : Mardi 30 juin à 20 h 30, en salle des mariages (mairie)

Quartier du Parisis : Jeudi 2 juillet à 20 h 30, dans la salle polyvalente de la Maison pour tous Jacques Marguin (3, chemin de la Couronne)

Quartiers Renan / Lavoisier / centre culturel / la Poste : Jeudi 17 septembre à 20 h 30, au centre culturel (place Pietrasanta)

Quartiers du Marché / Boisparisis / Normandie-Niemen : Vendredi 25 septembre à 20 h 30, à l’école Normandie-Niemen

Réunion spéciale seniors : Mardi 15 septembre à 15 heures, au centre culturel (place Pietrasanta)

 

 

Publié dansVie locale

Routes bloquées ► La manif de l'interco s'est ajoutée à la grève des taxis

Roissy A Roissy jeudi matin.

galerie150 élus et sympathisants de l’intercommunalité du nord Seine-et-Marne, Plaine et monts de France, ont bloqué la D 212, jeudi 25 juin. A partir de 6 heures du matin, la circulation sur la départementale était interrompue. "Nous ne voulons pas être démantelés comme l'a prévu l'Etat" ont encore affirmé les élus (voir précédemment (http://magjournal77.fr/?s=les+%C3%A9lus+claquent) et (http://magjournal77.fr/?s=mairies+ferm%C3%A9es). Jeudi, en plus du barrage routier, l'interco avait organisé la fermeture des mairies du territoire durant toute la journée.

Les automobilistes qui se rendaient au travail, comme les touristes qui tentaient de rejoindre Roissy, n'avaient guère le choix dans leur trajet car d'autres voies alentour étaient également bloquées, celles-ci par les taxis qui manifestaient à l'échelle nationale contre le dispositif Uberpop.

Même s'il est possible qu'une partie des conducteurs bloqués sur la D 212 n'aient pas fait la différence entre le mouvement de l'interco et celui des taxis, beaucoup ont pris leur mal en patience et ont parfois même exprimé leur soutien aux manifestants.

Les conducteurs les plus pressés montaient sur les bas-côté de la chaussée pour se frayer un chemin. Les forces de l’ordre sont intervenues pour bloquer les impatients. Un camion a déversé des ballots de paille auxquels les manifestants ont mis le feu.

Bernard Rigault, le président de Plaine et monts de France, indique : « Nous nous sommes lancés dans cette action pour nous faire entendre. Manifestement, nous ne sommes pas écoutés par les voies démocratiques, alors nous appliquons d’autres moyens. Nous ne voulons pas que la communauté de commune soit démantelée ».

Bernard Corneille commente : « C’est une action forte pour contester contre ce qui nous est proposé, c'est-à-dire un rattachement avec des communes du Val-d’Oise .  C’est un projet qui ne se justifie pas, qui est injuste et incohérent, qui ne tient pas compte du bassin de vie seine-et-marnais. C’est à double titre que nous manifestons aujourd’hui, premièrement pour défendre les communes et ensuite pour défendre l’identité du département ».

Laurent Prugneau, élu mitryen, souligne : « Le devenir de l’interco me paraît bien compliqué. Nous sommes là pour montrer notre désaccord sur le projet de démantèlement qui a été monté sans aucune concertation. Et donc beaucoup de communes rurales sont excédées de la façon d’opérer du préfet.  Ce n’est pas la première action que nous menons au sein de l’interco mais aujourd’hui nous voulons défendre la plus grande interco de la Seine-et-marne, qui représente plus de cent mille habitants quand même ! ».

Les manifestants ont occupé le rond point de la D 212 jusqu'à 9 heures. Ils ont ensuite fait dégager petit à petit les véhicules bloqués en les orientant dans un premier temps vers Roissy Charles-de-Gaulle... où les usagers de la route se retrouvaient dans la pagaille créée par la grève des taxis. Ceux-ci ont bloqué les accès aux aéroports de Roissy et Orly.

"D’autres actions seront mises en place prochainement. Nous irons manifester à Paris" a déclaré Alain Aubry, premier vice-président de l'interco.

Joël Marion maire de Compans, confirme : « Après la manifestation, nous allons encore une fois nous réunir. Nous espérons aboutir à une solution, mais ce sera long. Il faudra encore des actions comme celle-ci pour, peut-être, arriver à nous faire entendre auprès du gouvernement, via le préfet de Région ».

Ce qui s'est passé à Roissy avec les taxis

Des opérations escargots, des barrages filtrants ou des sit-in avaient été prévus dans les accès vers l'aéroport Charles-de-Gaulle dès 6 heures du matin. "Les usagers doivent s'attendre à des blocages et une absence totale de trafic" avait prévenu ibrahima Sylla, le président de Taxis de France.

Le site d'Aéroport de Paris (ADP) et des compagnies aériennes ont conseillé aux voyageurs d'anticiper leur arrivée et d'utiliser les transports en commun.

Dès 6 h 30, les accès aux trois terminaux de Roissy étaient  très fortement perturbés, voire même coupés. Certains passagers n'avaient pas d'autres choix que de rejoindre les comptoirs d'enregistrement à pied, bagages en main et parfois enfants sous les bras. Beaucoup n'ont pas pu arriver à temps pour prendre leur avion. Alexis, un passager de retour à Paris, témoigne : "J'ai mis trois heures pour arriver à la station Denfert-Rochereau à Paris. J'ai eu vraiment de la compassion pour tous les touristes totalement déboussolés que j'ai croisés."

Des négociations ont été entamées entre les syndicats et l'Etat.

La galerie photo : le barrage au rond point sur la D 212, à hauteur du Mesnil-Amelot.

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="5271,5270,5269,5268,5266,5265,5264,5263,5262,5261,5260,5259"]

Publié dansVie locale

Fresnes-sur-Marne ► Tatouage : le festival Ink’n’roll ce week-end

Nikus, figure locale de Claye-Souilly, tatoueur depuis quinze ans, est bien connu de tous les amateurs de tatouage de la région. Il organise avec son associé, Denis, de Chateauroux, le 4e salon regroupant tatoueurs et graffeurs. Le festival aura lieu ce week-end, samedi 27 et dimanche 28 juin, à la salle des fête de Fresnes-sur-Marne.

Pour cette nouvelle édition, Nikus a donné rendez-vous au groupe de musique Dizty Tacos, venu spécialement de Bordeaux (Gironde), qui sera en scène le samedi et au groupe Qhuit Parti avec Gérard Baste, rappeur de renommée,  toujours accompagné de Doc Vince, le DJ.

Nikus indique : « Les gens pourront se faire tatouer sur place, mais attention, il faut être majeur ». Il ajoute : « Je suis habitant de Fresnes-sur-Marne et je souhaite faire connaitre à travers ce salon, le tatouage aux gens de mon village. C’est un milieu encore méconnu. Tous les habitants de la commune sont invités et pourront entrer gratuitement sur l’événement ».

1 000 visiteurs attendus

La salle de Fresnes-sur-Marne commence à être un peu petite, la demande est en pleine ascension. Nikus confirme : « Pour le salon, le secteur va être saturé dans les années à venir. Tout le monde veut son petit ou grand tatouage, c’est un phénomène de mode. Mais attention, il y a plein de rigolos qui s’improvisent tatoueurs et ils font de la m... Un bon tatoueur a une âme d’artiste, c’est un métier passion. Respecter les règles, c’est la base ».

Il ajoute : « Nous attendons plus de mille visiteurs qui, j’espère, repartiront en ayant découvert quelque chose de différent et apprécieront à sa juste valeur notre travail ».

Tout public est attendu, de la demoiselle à la mère de famille, de l’homme pressé à l’étudiant, du biker au marin et au routier, ou tout simplement les personnes désirant  se faire plaisir et changer le visuel de leur corps.

Tatouages en direct. Entrée gratuite pour les Fresnois et Fresnoises.

Ouverture le samedi de 11 à 21 heures, le dimanche de 11 à 19 heures.

Entrée 5 euros. Les deux jours 9 euros.

Tél. 09 51 88 33 94 ou 07 83 68 68 04.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="5243,5244"]

Publié dansVie locale

Villeparisis ► Les enfants élus ont ravivé la flamme du soldat inconnu

26 jeunes élus du Conseil communal d’enfants (CCE) de Villeparisis ont participé à la cérémonie du ravivage de la flamme sous l’Arc de Triomphe à Paris, samedi 20 juin.

Accompagnés de six élus adultes, les conseillers juniors ont défilé sur les Champs-Élysée aux côtés de 800 personnes parmi lesquelles figuraient Patrick Kanner, le ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports, des athlètes de haut niveau valides et invalides et des médaillés de la Jeunesse et des Sports et de l’Engagement Associatif.

« Lana, Juliette et Yann, tous membres du CCE, ont même été choisis pour faire la photo officielle de fin de cérémonie » racontent les élus.

Lieu d’échange d’idées, le Conseil communal d’enfants permet aux jeunes de participer à la vie locale de leur ville. Répartis en trois commissions (Sports et loisirs, Environnement et Solidarité), les élus juniors s’expriment au nom de tous les enfants et élaborent des projets.

Retrouvez les enfants à leur plénière de mi-mandat qui s'est déroulée le 9 juin, avec le maire, Hervé Touguet et Axelle Bridoux, adjointe au maire chargée du CCE sur ce lien

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="5158,5159"]

Publié dansVie locale

Saint-Mard ► La Grande Recré, samedi, dans l'ancien collège

L'école est finie ! Alors que les cartables sont rangés pour deux mois dans les placards, la mairie de Saint-Mard et le comité des fêtes organisent pour la 6e fois la Grande Recré qui se déroulera à l'espace Armand-Lanoux, samedi 27 juin de 10 heures à 18 h 30, le premier week-end des vacances d'été.

"Nous avons prévu des jeux et des animations répartis sur 1 000 m². Pour les enfants, seront installés un manège, un accro-branche, des structures gonflables, un circuit avec des quads électriques et un toboggan géant" annonce un organisateur. Les enfants pourront se barbouiller de couleurs dans un atelier maquillage et les amoureux d'animaux s'amuseront à poney ou en visitant une mini-ferme.

Entrée gratuite. Renseignements en mairie au 01 60 03 11 12.

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Horoscope

Sudoku

Go to top