Saint-Mard ► Homicide : un père de famille retrouvé mort

FAITS DIVERS -

Un homme a été retrouvé mort, chez lui, à Saint-Mard, hier après-midi, mercredi 13 janvier. Son fils serait l'auteur de l'homicide.

Saint-Mard, homicide Hier, les enquêteurs rue Georges-Bizet à Saint-Mard.

C'est hier dans l'après-midi que les faits ont été découverts. Le corps de l'homme gisait dans le pavillon situé dans la rue Georges-Bizet. Le père de famille aurait été tué par son fils âgé d'une vingtaine d'années. Ce dernier souffrirait de troubles mentaux dont de  schizophrénie. Il a été interpellé et est entendu par les enquêteurs.

Le père serait mort depuis plusieurs jours. Les circonstances du drame sont encore indéterminées.

Le couple âgé d'une soixantaine d'années qui habitait dans la maison depuis environ quinze ans était séparé. Les deux aînés des trois enfants étaient également déjà partis de la demeure familiale.

Dès que l'homicide a été découvert, les gendarmes ont mis en place un périmètre de sécurité pour délimiter la zone et ont bouclé les abords. Seuls les riverains pouvaient accéder à la rue Georges-Bizet. Les rues des environs étaient également surveillées. Sylvie, une habitante du quartier, témoigne : "Il y avait des gendarmes partout et il demandaient à vérifier les papiers d'identité avant de nous laisser rentrer chez nous."

L'enquête devra déterminer dans quelles conditions le crime a été commis.

 

Bouleurs ► Un mystérieux individu en voulait à une famille...

Personne ne savait qui pouvait bien menacer une famille de Bouleurs ni pirater le compte de messagerie Internet du fils de la maison. C'est lui qui avait en premier lieu subi les menaces d'un individu armé d'un flash ball, le 9 septembre. Les gendarmes étaient même venus sur place écouter le récit du jeune homme qui les avait appelés. Deux jours plus tard, le 11 septembre, les militaires étaient de nouveau appelés par la famille car le fils venait d'apercevoir deux personnes s'enfuir par le jardin... "sans doute des cambrioleurs qui tentaient un mauvais coup". Et puis le 13 septembre, le fils constatait que son compte de messagerie Internet avait été piraté, expliquant toutes les choses "bizarres" qui s'y produisaient, particulièrement les messages de menace de mort sur son père d'abord, puis sur ses deux parents.

Et puis il y a eu le 14 septembre, le jour où plusieurs enquêteurs ont déboulé dans la maison afin de percer le mystère. Tandis qu'ils pianotaient sur le clavier de l'ordi du jeune titulaire du compte pour tenter de remonter jusqu'au malfaiteur, voilà que des messages adressés directement aux militaires arrivaient, les menaçant de les tuer. Le pirate savait donc que les gendarmes étaient là. Les voyait-il ? Avait-il posé une caméra dans la maison ?

Cependant, les militaires commençaient à se faire une idée sur l'identité du fauteur de troubles.

Le 15 septembre, ils revenaient à nouveau et alors qu'ils étaient dans la maison, leur voiture était endommagée par des inscriptions style graffitis sur la peinture de la carrosserie.

Leurs doutes étaient levés et c'est finalement bien le fils de la maison qui a été placé en garde à vue. Les parents évidemment sont tombés des nues.

Le jeune homme comparaîtra devant la justice ultérieurement pour "dénonciation mensongère à l'encontre d'une personne dépositaire de l'autorité publique, escroquerie, dégradations volontaires du bien d'autrui et menaces de mort. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de venir à Bouleurs. Il est depuis  hébergé ailleurs dans de la famille.

Othis ► Les jeunes talents aident à lutter contre le cancer

L'association Tous avec Clément a donné un concert à Othis, samedi 11 avril, salle Pierre Mendès-France. L'événement a pour vocation de faire connaitre de jeunes artistes et de récolter des dons qui aideront à lutter contre la maladie.

L'association a été créée en 2006, après le décès du petit garçon de Lucie Fagedet, présidente actuelle.
Elle confie  :"  J'ai créé "Tous avec Clément"  suite à la maladie de mon fils qui était âgé de quatre ans à l'époque. Nous avons tout essayé, mais malheureusement la médecine a ses limites. C'est pourquoi, nous organisons des concerts à travers toute la France, pour sensibiliser les personnes, récolter des dons et aider la recherche sur les maladies infantiles". Elle ajoute : "Clément est décédé à l'âge de quatre ans".
L'association, depuis 9 ans a récolté 200 000 euros via les concerts, les dons, les sponsors.
Le tour de Seine-et-Marne en Rollerski 
Gérard Proteau, recordman du monde en Rollerski, projette de réaliser le tour de Seine-et-marne en 24 heures :" Nous allons réaliser cette compétition aux alentours du 14 juillet. Les fonds récoltés iront à la recherche contre le cancer".
Les groupes de jeunes talents se sont succédé tout au long de la soirée, encouragés par Bernard Corneille, le maire d'Othis.
La galerie photo avec les membres de l'assos, les groupes, la guitariste Lucia,

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="1732,1733,1734,1735,1736,1737,1738"]

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Horoscope

Sudoku

Go to top