Cuisy ► Pixel foto club : métiers et savoir-faire dans l'objectif

Le Pixel foto club a proposé son exposition à la salle des fêtes de Cuisy. L'événement du village s'est déroulé samedi 21 et dimanche 22 mai.

Les visiteurs de l'exposition de photos du Pixel foto club ont apprécié les clichés des photographes. Ceux-ci ont travaillé sur des métiers et des savoir-faire de la région : boulangers, coiffeuse, fabrication de vitraux, agriculteur [NDLR : Nous saluons au passage un vieil ami agriculteur raveton, Christian Scal qui, comme le montraient les photos de l'exposition, ressemble toujours plus à son père et à son grand-père... ], industriel, amateur de bonsaïs, pilote d'avion...

Les clichés, tous plus variés les uns que les autres, affichaient à leur tour le savoir-faire des amoureux de la photo. Patrick Anceschi, le président du club, indique : "Dans une photo, on y met une part de nous. C'est pour ça que ce n'est pas évident pour les exposants, surtout quand ils exposent pour la première fois, et c'est le cas aujourd'hui. Notre première expo a eu lieu l'année dernière à la même époque et nous allons préparer celle de l'année prochaine". 

Pour sa deuxième année d'existence, le club photo de Cuisy a doublé ses adhérents en passant à quinze. La maîtrise de la photo n'a presque plus de secrets pour eux et afin de préparer l'expo de l'année prochaine, ils vont se lancer à l'assaut de Paris. Chacun a tiré au sort un arrondissement qu'il mettra en valeur à travers l'objectif de son appareil.

Le maire, Frédéric Besnard, est enthousiaste et ému de constater l'implication de chacun dans le club : "Ça fait plaisir de voir comme votre association évolue et grandit" conclut-il.

Cuisy ► L'expo a dévoilé les clichés du Pixel foto club

La salle des associations a reçu l'exposition du Pixel foto club, samedi 20 et dimanche 21 juin. Les adhérents avec leur président Patrick Anceschi et des élus dont le maire, Frédéric Besnard, ont officialisé l'événement samedi. Les clichés, sur des thèmes libres, étaient aussi variés les uns que les autres,allant du portrait en noir et blanc et passant par les fleurs, les croix chrétiennes des cimetières ou monuments, les reflets, les pylônes, les lumières de la ville...

Cuisy a su s'attirer quelque aide des communes de Saint-Soupplets et Monthyon. D'ailleurs, une prochaine exposition est prévue pour le 27 septembre à Monthyon en même temps que la prestation de la chorale de Mareuil-Lès-Meaux.

Frédéric Besnard, natif de Cuisy et attaché au village, était enchanté de l'initiative du club photo : "Il faut que notre village vive. C'est bien que les habitants s'investissent dans la commune. J'aimerais bien que le club fasse plein de photos de Cuisy. Il y a de très belles vues ! "

Le maire et le club photo ne dissimulent pas l'espoir d'éventuelles subventions supplémentaires afin de faire perdurer l'animation "qui fait du bien et met le village et la région en valeur"...

[gallery type="rectangular" size="large" ids="4932,4933,4937,4936,4935,4934"]

Cuisy ► Première expo du Pixel foto club ce week-end

Le Pixel foto club va exposer pour la première fois, samedi 20 et dimanche 21 juin à Cuisy.

Son président, Patrick Anceschi, entouré de deux autres amateurs de photo, a créé l'association qui n'est pas affiliée à la Fédération française, en juillet 2014. Maintenant, ils sont neuf, venant de Montgé-en-Goële, Monthyon, Mareuil-Lès-Meaux, Cuisy... et espèrent bien attirer encore d'autres motivés.

Patrick raconte : "Quand j'ai proposé de faire une expo, quelques-uns ont eu peur. Ils disaient qu'ils n'étaient pas prêts. Moi je trouvais que nos débuts étaient plutôt prometteurs et puis une exposition, ça donne un but. Chacun a été libre de choisir son thème. Il fallait juste qu'ils racontent une histoire entre cinq à dix photos. Quand ils ont vu leurs clichés imprimés et encadrés pour l'expo, ils ont été étonnés de voir que ça ressemblait à quelque chose et finalement, c'est une fierté pour les participants".

Au Pixel foto club, les adhérents peuvent utiliser tous types d'appareils. "Je ne voulais pas un club élitiste. Tout le monde a le droit d'adhérer, sans grandes obligations. Il faut quand même un appareil photo (pas un téléphone portable). Certains s'y connaissent plus que d'autres mais il n'y a pas de jugement. On fait ça pour le plaisir, et c'en est vraiment un de se retrouver le mercredi, toutes les deux semaines à la salle des associations.

Portraits noir et blanc ou couleur, lumières de la ville, fleurs, croix religieuses ou encore fils et pylônes électriques symboles de transport d'énergie... Les 44 clichés sont impressionnants de recherche, d'application et de profondeur.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Horoscope

Sudoku

Go to top