Croissy-Beaubourg ► [Vidéo] Vincent Tellier, 17 ans, a publié son livre et créé sa maison d’édition 

Croissy-Beaubourg ► [Vidéo] Vincent Tellier, 17 ans, a publié son livre et créé sa maison d’édition  © Magjournal 77

Vincent Tellier, 17 ans, habitant Croissy-Beaubourg, vient d’éditer son premier roman. L’auteur et éditeur a présenté son projet, jeudi 30 juin. 

« On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans », écrivait le poète, Arthur Rimbaud. Pourtant, à juste 17 ans, Vincent Tellier a finalisé son dernier roman et créé sa maison d'édition. « Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années », disait le dramaturge, Pierre Corneille. L’entreprise semble connaître des débuts prometteurs puisqu’une semaine après sa sortie, la barre des cent exemplaires vendus a été franchie et la maison d’édition est sur le point de conclure un contrat avec un autre auteur.

L’entrepreneur, auteur et élève au lycée Jean-Moulin à Torcy, explique : « Quand le moment était venu de publier le livre, je me suis demandé pourquoi ne pas créer une maison d’édition. Je pouvais ainsi rester indépendant et contrôler tout le processus de publication. Je ne voulais pas que mon livre soit oublié. » Vincent possède 49% des parts de "VT Editions", entreprise constituée sous la forme juridique de société à actions simplifiées (SAS). Sa mère possède les 51% restants. 

Pour promouvoir son ouvrage, le lycéen a créé un site internet exclusivement dédié et participe à des cafés littéraires. Le jeune éditeur travaille pour son projet sans compter les heures mais n’oublie pas ses études : « Ça demande un certain nombre d’heures et heureusement je suis aidé. » Vincent s’appuie sur une agence de communication, sur des correcteurs et sur un diffuseur. Le livre sera prochainement en vente dans toutes les librairies de la région parisienne. 

L’auteur a finalisé, à l’âge de 15 ans, son roman intitulé "Au nom de la liberté" après une réécriturecomplète du récit commencé à 13 ans. Il a fallu deux années supplémentaires pour l’éditer. Il s’agit d’un roman de science-fiction, post-apocalyptique. Vincent indique : « L’histoire se déroule à Paris en 2068. Elle raconte l’histoire de survivants d’une guerre nucléaire qui doivent continuer le combat. » Il n’en dira pas plus. Il s’est inspiré du monde des jeux vidéos à l’instar de Fallout, de livres tels que Métro 2033 ou encore de films de science-fiction.  

Le roman a reçu un bon accueil et de bons commentaires. Des lecteurs l’ont trouvé « captivant » et ont eu le sentiment d’être « immergés » ou « en suspension ». Vincent prévoit une suite. 

Dernière modification le mardi, 05/07/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top