Val d'Europe agglomération ► [Vidéo] "Arbre remarquable" de Montry : les petits du sophora ont été distribués aux maires

Val d'Europe agglomération ► [Vidéo] "Arbre remarquable" de Montry : les petits du sophora ont été distribués aux maires © Magjournal 77

Chaque commune de Val d’Europe agglomération a reçu un petit arbre issu du sophora du Japon, « arbre remarquable » de Montry, samedi 14 mai. Coupvray est la première ville à l’avoir planté, dans le parc du château, le jour même.

Le sophora du Japon du château de Montry est dans le parc de l’Epide (Établissement pour l'insertion dans l'emploi) et sa capacité de résilience en est d’ailleurs le symbole. Il a été reconnu « arbre remarquable de Seine-et-Marne » par le CAUE 77 (Conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement) en 1999 et "arbre remarquable de France" par l’association Arbres (Arbres remarquables, bilan, recherche, études et sauvegarde) en 2017. L'arbre s'est couché dans les années 30 et ne mesure que dix mètres de haut, au lieu des vingt-cinq qu’il faisait auparavant. Ses deux branches principales ont un diamètre d’un mètre trente et son emprise au sol s’étale aujourd’hui sur trente-sept mètres de long sur vingt-sept mètres de large.

Eric Defer, formateur-historien de l’Epide, explique : « Le sophora a multiplié son système racinaire en tombant. Ses branches ont refait des racines un peu partout sur mille mètres carrés. Les sophoras ne fleurissent qu’au bout de la trentième année, et encore, pas toutes les années. Les fleurs papillonnassées en forme de grappe donnent des gousses, un peu comme des petits pois. Nous n’avions plus le souvenir du dernier fleurissement du sophora de Montry. Il a exceptionnellement fleuri en 2018 et 2019 et nous avons récolté des graines. Nous les avons remises aux serres municipales de la ville de Meaux et des arbres sont nés. En diffusant ces arbres sur les communes de Val d’Europe, nous mettons nos pas dans ceux des botanistes du XVIIIe siècle.  Nous nous inscrivons également dans l’adaptation au réchauffement climatique. En effet, par son feuillage important et tardif, il apporte de la fraicheur dans les parcs des villes faisant baisser les températures. L'arbre est considéré en Asie comme l’arbre des pagodes, sous lequel on médite au plus chaud de la journée. »

Bannière articles 2-2 Kinésio du 16 avril au 2 septembre 2022

Thierry Cerri, maire de Coupvray, accompagné d’Emma Abreu, conseillère départementale, ont planté celui de Coupvray dans le parc du château. Thierry Cerri précise le contexte de l'évènement : « Après plusieurs échanges avec Éric Defer, spécialiste des arbres remarquables, la commune s’est proposée de planter un sophora du Japon dans le parc du château. Eric Defer a souhaité développer l'action en offrant à chaque commune du Val d’Europe la possibilité d’accueillir un plan de l'arbre unique en son genre. Aujourd’hui, nous lui offrons une nouvelle et belle histoire avec une descendance sur l’ensemble du territoire. »

Françoise Schmit, maire de Montry, est repartie avec un des jeunes arbres. Elle indique : « Le Sophora de Montry est magnifique et historique, surtout. Je suis fière que ses petits puissent évoluer dans Val d’Europe. Le problème, à Montry, est qu'il est dans un patrimoine privé et qu'on n’a pas trop l’occasion de le voir. Je n’ai pas encore choisi où je vais mettre le nouveau, mais il sera visible par le public. » Les élus des autres communes valeuropéennes sont aussi repartis avec leur petit arbre, la plupart ne sachant pas encore où il sera planté. 

Même si l’arbre mellifère a une croissance rapide, il faudra aussi patienter trente ans pour pouvoir admirer les premières fleurs de la nouvelle génération de sophoras valeuropéens.

Dernière modification le samedi, 28/05/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top