Saint-Pathus ► [Vidéo] La Saintpathusienne est rebaptisée Challenge Bernard-Sombardier en hommage à l’un des créateurs du rallye

Saint-Pathus ► [Vidéo] La Saintpathusienne est rebaptisée Challenge Bernard-Sombardier en hommage à l’un des créateurs du rallye © Magjournal 77

 

Le rallye-promenade de Saint-Pathus portera désormais le nom de Bernard Sombardier. Une plaque de voiture portant le numéro 1 a été remis à Régine, la veuve de l’ancien membre du Rétromobile Club, avant le départ de la course, dimanche 8 mai. 

Bernard Sombardier était un des membres du Rétromobile Club qui a participé à la reprise de la Pathusienne en 2016. Lionel Miquet, l’organisateur de la course, déclare : « Bernard est décédé lors du premier confinement, en mars 2020, et aucun hommage public n’a pu lui être fait. » 

Le rallye promenade a réuni, dimanche, cinquante voitures anciennes et de collection. L’événement est proposé tous les ans, le 8 mai, par le Rétromobile Club de Saint-Pathus en partenariat avec la municipalité. Lionel Miquet a préparé la feuille de route au départ et à l’arrivée à Saint-Pathus avec un arrêt à Varreddes, au garage Bos. Il annonce : « On va passer par Ermenonville et l’abbaye de Chaalis, Betz dans l’Oise, puis Acy-en-Multien, Etrépilly, Chambry, Marcilly, Forfry et Oissery. Le parcours fait à peu près quatre-vingts kilomètres. » 

Bannière articles 2-2 Kinésio du 16 avril au 2 septembre 2022

Un questionnaire sur l’histoire de la région a été remis à chaque participant : « Le rallye a avant tout pour but de faire découvrir la richesse historique et touristique de la région. » L’événement s’est poursuivi au Pré des Brumiers avec une exposition de voitures et un concours d’élégance.

Pour le maire de la commune, Jean-Benoit Pinturier, la manifestation est un "moment fort". Il a rendu hommage aux bénévoles qui ont permis de faire vivre les vieilles automobiles. 

Le Rétromobile Club de Saint-Pathus a célébré le trentième anniversaire de sa fondation. Christophe Flandre, le président, explique : « Notre association est avant tout une amitié et une passion. On restaure des véhicules d’époque. » Christophe est propriétaire d’une Renault 5 : « Elle date de 1979 et c’est l’une des dernières de la phase 1. L’entretien d’une voiture prend beaucoup de temps et la restauration peut prendre plusieurs années. » 

Le public s’est attardé sur différents modèles, particulièrement sur la Citroën 4, la Peugeot 201 datant de 1933,  la Renault Gordini de 1967 ou sur  la toute dernière Alpinetout juste sortie du garage Bos. 

Bannière articles 3-2 CAPM tranchées du 30 avril au 15 août 2022

Dernière modification le lundi, 30/05/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top