Carnetin ► [Vidéo] Mauvais état de la voirie rue de la Croix : les bus font trembler les maisons

Carnetin ► [Vidéo] Mauvais état de la voirie rue de la Croix : les bus font trembler les maisons © Magjournal 77

Les maisons de la rue de la Croix, à Carnetin, tremblent au passage des bus. Magjournal a recueilli le témoignage de riverains, vendredi 1er avril.

Les bus de la ligne numéro 15, qui traverse Carnetin, empruntent la rue de la Croix et font trembler au passage les maisons riveraines. Le phénomène serait dû au mauvais état de la chaussée et de son sous-sol.

Dans les années 90, des travaux ont été effectués pour l'adduction en eau et gaz des maisons de la rue. Des tranchées transversales à la chaussée ont été ouvertes pour y passer les réseaux, puis rebouchées. Cependant, en 1990 il n’y avait qu’un bus par jour qui traversait Carnetin, alors qu’ils sont maintenant sept ou huit. Les désordres sont apparus avec l'augmentation du trafic qui aurait entraîné un affaissement des tranchées.

Des riverains ont ressenti les premières secousses de leur maison il y a environ sept ans. Depuis, les nids-de-poule se sont creusés et les secousses se répercutent de manière plus importante sur les maisons. Bruno Isabelle, un des propriétaires, déclare : « Le poids des bus et le choc dans les nids-de-poule font que le sous-sol entre en résonance avec une onde de choc. L'onde se répercute dans les maisons qui, dans la rue, sont très anciennes et, la plupart du temps, construites sans sous-sol ou vide sanitaire. Des fissures sont apparues dans les murs et les secousses entraînent des chutes de meubles ou d'objets."

Jean-Pierre, un autre riverain, raconte : « J'avais un vaisselier le long d'un mur. Un jour je l'ai ouvert et la vaisselle, sans doute déséquilibrée au passage d'un bus, est tombée. J'ai aussi un mur avec des étagères supportant des CD. Un autre jour en rentrant chez moi, j'ai retrouvé tous les CD par terre. »

Les habitants de la rue se sont groupés en collectif et se sont tournés vers la mairie, où le dossier est suivi par Hervé Denisot, adjoint au maire chargé de l'urbanisme. La mairie a annoncé "ne pas pouvoir faire grand chose puisque la rue de la Croix est une route départementale, la RD 105A. Elle a saisi le Département qui a promis une intervention. Prévue dans un premier temps pour fin 2021, celle-ci a été reportée. La solution au problème nécessite des travaux conséquents, car il ne suffit pas de refaire l'enrobé de la chaussée, il semblerait qu'il faille également recompacter le sous-sol.

En attendant, les habitants se sont adressés à l'exploitant de la ligne d'autobus, qui a demandé à ses chauffeurs de réduire leur vitesse. Il s'en est suivi une nette amélioration, à condition que les chauffeurs respectent la consigne. "Ce n'est pas toujours le  cas, particulièrement pour les bus qui ne marquent pas l'arrêt", affirme le collectif.

Finalement, un message du Département en date du 6 janvier est venu apporter un peu d'espoir, indiquant que des travaux de réfection de la RD 105A étaient prévus au printemps 2022, comprenant la réouverture des tranchées, le remplacement des canalisations, le compactage et une nouvelle couche de roulement.

Dernière modification le vendredi, 08/04/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top