Chessy ► [Vidéo] Nouveau magasin : zen, énergie, terre et nature : comme son nom l'indique, Ternatur est tourné vers le bien-être

Chessy ► [Vidéo] Nouveau magasin : zen, énergie, terre et nature : comme son nom l'indique, Ternatur est tourné vers le bien-être © Magjournal 77

Un nouveau commerce a ouvert samedi 19 mars, dans le bourg de Chessy. Ternatur, Herboristerie, propose aussi une large gamme de produits en phytothérapie, aromathérapie et lithothérapie. Magjournal est allé à la rencontre des deux associés, Massimo et David, vendredi 25 mars.

Massimo et David ont trente-cinq ans et habitent Montévrain. Ils ont créé de A à Z leur concept, leur propre marque, leur magasin à Chessy. Massimo est spécialisé en herboristerie et phytothérapie, David en lithothérapie et cartomancie.

Leur aventure entrepreneuriale a pris forme avec le confinement. Comme pour beaucoup, une remise en question s’est imposée aux deux associés. Massimo s’est lancé dans une formation, puis tous les deux, dans une deuxième…

Massimo explique : « Ternatur est un nouveau concept, une herboristerie d’un nouveau genre. On a mis tout ce que l’on aime dedans, en fait. On ne voulait pas seulement faire de la phytothérapie : on aime aussi les pierres et le choix était compliqué… Quoi mettre ? On a fait des sondages sur différents groupes Facebook en avril 2021 et on a vu ce que les gens aimaient et voulaient. C’était assez régulier entre les gammes : les gens étaient intéressés par les bougies artisanales, les savons, les thés, les phytothérapies, tout ce qui est ésotérisme, les pierres… On s’est dit : comment allons-nous faire cela ? Donc, on a cherché un nom. On a mis longtemps entre les noms qui existent déjà et ceux qui sont protégés… On a enfin trouvé le nom, on l’a déposé en mai 2021. Ensuite, on a testé les produits un par un, ça a été très long. On a cherché des artisans et des producteurs sur toute la France et on a lancé le site internet en novembre. » David ajoute : « Pour le logo nous nous sommes creusé la tête. On voulait un nom accrocheur. On réfléchissait à plusieurs noms pour condenser tout dans un seul même mot… On partait des produits qui sont naturels, de la nature. On avait une symbolique : la terre, la vie. Plus l’arbre. Dans le logo l’arbre symbolise la nature et la vie. Dans le nom, terre et nature sont entremêlées en raccourci, pour ne faire qu’un seul mot. Les racines de l’arbre sont l’ancrage à la terre. » David confie encore : « Cela nous tenait à cœur de créer de toute pièce notre propre marque pour qu’il y ait une harmonie de nos produits. »

Savons, tisanes, thés, bougies sont ainsi en présentoir sous le logo de Ternatur. Les deux acolytes composent les produits, des artisans français les produisent. Quant aux produits phyto, ils proviennent d’un laboratoire installé dans le Gers, utilisant des plantes bio. David commente : « Le point essentiel est qu’il n’y ait aucun agent chimique dans nos produits. Et on reste sur une production dans l’hexagone. Il y a de la proximité, de l’échange, une qualité qui est présente. Nous proposons des produits naturels et sains que l’on consommait déjà. On a vu qu’il y avait une demande par rapport à ça et on s’est dit qu’il fallait faire profiter les autres de cette passion et de ce mode de consommation qui est de plus en plus demandé ».

Les pierres, quant à elles, sont aussi de qualité, choisies avec soin : David et Massimo sont très vigilants sur leur provenance et rappellent que « citrine, ambre et malachite sont trois pierres contrefaites facilement ».

Ils ont trouvé leur local commercial le 26 décembre. Quinze jours ont suffi pour réaliser un endroit zen, à l’ambiance chaleureuse. Lorsque l’on passe la porte, on entre dans un autre univers, quasiment féérique, boisé, vert, à la lumière tamisée et la musique d’ambiance douce. Massimo revient sur l’aménagement de Ternatur : « Il y a eu deux semaines de travaux de six heures du matin à vingt-et-une heure. J’ai tout fait, tout seul. Les branches d’arbres, je suis allé les chercher dans les bois. Les cailloux aussi. Tout était dans ma tête. Le plafond, je l’ai fait moi-même, le mur, l’arbre… Il y a juste le papier panoramique qui a été posé par une entreprise. » David indique : « On a voulu une atmosphère zen pour que les clients se sentent bien dans la boutique, qu’ils s’imprègnent des lieux. Qu’ils puissent faire une sélection de leurs produits au sein d’une atmosphère agréable. »

Les clients sont accueillis avec une dégustation de thé ou infusion. David explique : « On en fait une différente chaque jour pour que le client puisse goûter ces produits. Nous ne sommes pas sur du thé haché menu. Nous sommes sur des morceaux de fruits qui sont à l’intérieur des infusions qui révèlent un goût prononcé. Des clients qui ne sont pas amateurs de thé ou infusions ont été surpris du goût que cela peut avoir. »

Ils ne manquent pas de conseils, tout en rappelant qu’ils ne sont pas médecins. Souriants et avenants, ils prennent le temps de discuter, d’expliquer, de raconter, à chaque personne qui entre dans cette caverne d’Ali Baba. David souligne : « Il est important pour nous de donner nos propres conseils par rapport à ce que l’on a créé. Nous avons une clientèle très variée. Qui vient pour des huiles essentielles ou des plantes médicinales et qui va moins s’intéresser aux cristaux. Et a l’inverse, on a des gens qui vont s’intéresser à la lithothérapie qui viennent pour ça, mais qui peuvent repartir avec une bougie ou une infusion qu’ils ont goutée dans le magasin. Des clients qui viennent pour une chose peuvent repartir avec autre chose en la découvrant ici. » Massimo complète : « Il y a même des gens qui viennent pour se promener. Juste pour voir la déco parce qu’il y a plein de petits détails partout. Ils s’y sentent bien et restent parfois une demi-heure. »

Pas loin de mille références sont déjà en magasin. Il y en a encore en stock et des nouveautés sont à venir… Massimo annonce : « Le mois prochain nous aurons une nouvelle bougie, 'Rituel de protection'. Elle est noire, senteur ambre et, dedans, il y aura des cristaux de cristal de roche et de la tourmaline noire. »

Dernière modification le vendredi, 01/04/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top