Charny ► [Vidéo] La maison médicale accueille déjà seize praticiens 

Charny ► [Vidéo] La maison médicale accueille déjà seize praticiens  © Magjournal 77

La maison médicale de Charny, qui a ouvert jeudi 17 mars, réunit déjà seize professionnels de santé. 

 

Des médecins généralistes, des infirmières, un ostéopathe, des masseurs-kinésithérapeutes et des sages-femmes se sont installés à la maison médicale... la liste est loin d’être terminée puisque le maire de Charny, Xavier Ferreira, précise : « On va faire des rendez-vous avec des laboratoires, ce qui va drainer encore plus de monde. » 

Le projet a été mené par Pascal Dekeyser, conseiller municipal et médecin à la retraite. Il raconte : « A mon départ à la retraite, l’ensemble des élus a estimé que le seul moyen de garder les médecins dans la commune était de créer une maison médicale. Au début du projet, on comptait deux médecins généralistes, deux infirmières et une pharmacie. Puis, le projet se confirmant, on a vu arriver un médecin remplaçant qui a pris ma place lorsque j’ai pris ma retraite. Ensuite, un psychologue, un ostéopathe, une orthophoniste, trois kinés, trois sages-femmes et une psychomotricienne les ont rejoints. Tous étaient animés par le désir de travailler ensemble. » 

La municipalité s’est ensuite chargée de trouver les lieux et le financement. L’Etat, par la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) a ainsi participé financièrement à hauteur de 650 096 euros, tout comme l’agence régionale de santé pour 250 000 euros, la Région, 148 000 euros, le Département, 120 000 euros et la MSA (Mutuelle sociale agricole), 50 000 euros. Le budget total est de 3,2 millions d’euros. Le maire souligne : « Avec 1 219 000euros, les aides représentent 38% du budget total. »

Au cœur de l'éco-quartier

La maison médicale est située en face du futur collège et au cœur de l’éco-quartier où sera construite une gare routière. Elle pourra accueillir l’ensemble des habitants des communes voisines. Le projet répond en partie à la problématique du désert médical. « On a les structures d’accueil, il faut désormais aller chercher les professionnels », a insisté Jean-François Parigi, le président du Département. 

Dernière modification le mercredi, 30/03/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top