Roissy-en-Brie ► Vaccination, sécurité, passage à niveau : le maire a répondu aux questions des internautes 

Roissy-en-Brie ► Vaccination, sécurité, passage à niveau : le maire a répondu aux questions des internautes 

Le maire de Roissy-en-Brie, François Bouchart, s’est de nouveau livré à l’exercice des questions-réponses avec les habitants, dans le cadre de la campagne 100% Direct, jeudi 17 février. 

Différents sujets ont été abordés durant une heure, jeudi soir. Les questions concernaient particulièrement le centre de vaccination, la sécurité et le stationnement. Le direct était animé par la directrice générale des services. 

Le maire a annoncé que cinq mille doses de vaccin anti-covid ont été distribuées au centre de vaccination de la commune depuis janvier. François Bouchart a également informé les internautes que les rendez-vous pour les doses pédiatriques sont disponibles dès samedi 19 février pour les patients de moins de douze ans. Le centre de vaccination est ouvert du jeudi au samedi. 

La sécurité a fait l’objet de plusieurs questions. François Bouchart a confirmé le recrutement d’un policier maître-chien et la création d’une brigade canine. Trois caméras de vidéo-protection seront installées à proximité de la résidence de la  Garlande, en particulier pour lutter contre le trafic de drogue. Le maire déclare : « il n’y a pas de petits moyens pour la sécurité. Il faut un ensemble de moyens. » 

Un nouvel accident au passage à niveau a également été évoqué. François Bouchart a rencontré le président de la SNCF au début du mois. Il précise : « La ville est tributaire du Département, de la Région et de SNCF Réseaux. » Des études seront de nouveau lancées et les travaux ont déjà été estimés à 70 millions d’euros. Le maire va être prochainement reçu par le président du Département, Jean-François Parigi. 

Par ailleurs, sur le sujet du stationnement, il a été annoncé la création de cinquante nouvelles places près du château d’eau, en centre-ville. En matière de sécurité routière, Roissy-en-Brie a reçu deux cœurs du label Ville prudente. 

Une question sur le positionnement politique du maire a été posée, concernant le parrainage des candidats à l’élection présidentielle. François Bouchart, qui a jusqu’à début mars pour choisir, veut « se laisser encore une semaine ou dix jours pour réfléchir » : « J’attends de voir tous les candidats et leurs propositions. » Il rappelle pourtant que le parrainage n’est pas un soutien. 

Dernière modification le vendredi, 18/02/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top