Lognes ► [Vidéo] Un contrat d’aménagement régional de 1M€ pour le cimetière et l’école du Four

Lognes ► [Vidéo] Un contrat d’aménagement régional de 1M€ pour le cimetière et l’école du Four

Un contrat d'aménagement régional d'un million d'euros a été signé, lundi 8 février, à la mairie de Lognes par Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président du conseil régional d'Île-de-France, et André Yuste, le maire. 

Le contrat concerne l'aménagement du nouveau cimetière paysager et la rénovation de l’école du Four. Jean-Philippe Dugoin-Clément déclare : « Nous signons aujourd'hui un contrat régional particulièrement exemplaire. Le montant de ces contrats est normalement plafonné à un maximum d’un million d'euros, mais on peut monter un peu au-dessus quand on est sur des projets qui ont une ambition environnementale forte. C'est le cas ici à Lognes. »

Les deux chantiers ont en effet une orientation environnementale et écologique. Les travaux de l'école du Four concernent l’accessibilité, l'éclairage, les espaces sanitaires, les huisseries, le raccordement du chauffage au réseau de géothermie et l'étanchéité de la toiture. L'ensemble de ces travaux se monte à 1 900 000 euros.

Le nouveau cimetière paysager, qui jouxte l'ancien cimetière, a été pensé pour valoriser la forêt de cèdres existante,dans une forme douce et circulaire et avec l'expression d'une symbolique terre–nature-recueillement, avec un mur d’enceinte en bauche - une terre venant de Normandie mélangée à de la paille et des cailloux - une végétalisation naturelle durable et un sol permettant le réemploi de l'eau d'infiltration grâce à un pavage à joints de terre. André Yuste indique : « Il s’agit d'un lieu pour nos défunts, mais il a été pensé comme un espace public agréable et respectueux de l’environnement. » Les travaux de construction du nouveau cimetière s'élèvent à un million d'euros.

La signature du contrat a été suivie par une visite du nouveau cimetière, qui se trouve en cœur urbain, près de la mairie. Bien que la période traditionnelle des vœux soit légèrement dépassée, André Yuste a souhaité, en 2021 « reprendre plus de gestion de projets que de gestion de crise ».

 

 

Dernière modification le lundi, 01/03/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°35 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top