Cour des comptes ► La dette publique restera supérieure à 100 % du PIB pendant « dix ans au moins »

Cour des comptes ► La dette publique restera supérieure à 100 % du PIB pendant « dix ans au moins »

 

La dette de la France a été estimée supérieure à 100% du PIB et le taux faramineux perdurera pendant une décennie. Le premier président de la Cour des comptes a estimé, dimanche 17 janvier, que l'enjeu n'était pas de réduire la dette mais uniquement de la rendre soutenable. 

La crise sanitaire et ses conséquences sur l'économie et les finances publiques n'est pas prête de s'effacer des esprits et encore moins du porte-monnaie du pays. Selon Pierre Moscovici, président de la Cour des comptes, la dette publique française restera supérieure à 100 % du PIB pendant « dix ans au moins ». La nouvelle ne va remonter le moral de personne, d'autant qu'il précise à l'AFP : "Nous allons vivre pendant au moins 5 ans, 4 à 5 ans, avec des déficits budgétaires supérieurs à 3 % du PIB".

C'est pour faire face à la crise sanitaire que la France a dépensé sans compter depuis le printemps 2020, avec plus de 86 milliards d'euros déboursés pour soutenir les entreprises et le secteur de la santé. Le pays devrait ainsi avoir terminé l'année 2020 avec une dette d'environ 120% du PIB, qui devrait encore gonfler à 122,4% cette année du fait de nouvelles dépenses pour soutenir l'économie, prévoit le gouvernement. Pour l'ex-élu socialiste et premier président de la Cour des comptes, il n'y a pas de problème à ce niveau de dépense publique dans le contexte de l'épidémie : "La dépense publique ne peut plus être considérée comme un ennemi. A crise exceptionnelle, il faut des mesures exceptionnelles".

Toujours selon lui, "le regard doit changer" sur la perception des dépenses publiques. L'enjeu n'est pas "est-ce qu'il y a trop de déficit ?", mais "comment est-ce que dans l'avenir on doit avoir une dette soutenable pour que nos enfants ne soient pas écrasés par le poids de la dette dans quelques années ?"

Il n'empêche que les impôts des Français, qui ont toujours l'impression - fondée ou pas - d'en payer trop, seront contents de savoir que ce qui est pris dans leur poche sera loin de combler les besoins du pays. 

En tout cas, qu'ils se rassurent, le gouvernement va créer un groupe de travail sur le rétablissement des finances publiques. Il s'agit de "construire des scénarios" pour remettre les finances publiques sur de bons rails. Le groupe de travail composé "essentiellement de personnalités qualifiées" sera installé très prochainement, a expliqué le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le samedi, 23/01/2021

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°35 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top