Imprimer cette page

Meaux ► Place Lafayette : André Moukhine-Fortier dit non à l'abattage des platanes

Meaux ► Place Lafayette : André Moukhine-Fortier dit non à l'abattage des platanes

Communiqué d'André Moukhine-Fortier, conseiller municipal de Meaux, lundi 28 juin - 

Après avoir tronçonné, massacré huit paisibles platanes centenaires, avenue Franklin Roosevelt, pour aménager une piste cyclable - un comble ! - M. Copé récidive en voulant abattre quarante-cinq platanes d'Orient, quarante-cinq arbres en pleine forme qui ombragent la place Lafayette.

Pourquoi ? Pour y construire son fameux parking souterrain initialement prévu place de l'Hôtel de Ville. Outre les conséquences écologiques, cette place verdoyante ne serait plus qu'une immense dalle de béton grise, sans âme, sans vie.

Nous nous opposons à ce projet d'un autre temps pour deux raisons simples :

- La préservation du patrimoine arboré et architectural de Meaux est pour nous une priorité absolue ! Assez de béton !

- Ce parking  supplémentaire ne répond aujourd'hui à aucune demande. Pour s'en rendre compte, il suffit simplement de descendre de voiture pour constater que les parkings de la place Lafayette ainsi que le PLIR sont désormais à moitié vides en semaine. Le Covid et le télétravail ont modifié durablement les comportements. Une donnée visiblement ignorée par M. Copé qui déjà, chacun s'en souvient, ignorait que la place de  l'Hôtel de Ville avait été aménagée sur les vestiges du château des Comtes de Champagne.

Par contre, ce parking souterrain financé par la société INDIGO, gestionnaire du stationnement, trouverait peut-être son utilité sous la place Henri IV, à proximité du Majestic, de la future Cité de la musique et des commerces. Une hypothèse qui n'a même pas été étudiée...

Abattre des arbres centenaires pour construire un parking ou une piste cyclable est une aberration, une absurdité écologique. Décidément, M. Copé n'a rien compris aux enjeux écologiques, il n'en a retenu que É  comme promesses électorales.  

Rassemblement mercredi 30 juin, à 18 h 30, place Lafayette, pour dire NON à ce projet d'un autre temps 

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 19 nov 2021

 

 

Dernière modification le mardi, 29/06/2021

Publié dansLes communiqués