Varreddes ► Un homme abattu au pied de son immeuble

Ce matin, mardi 5 octobre, les gendarmes ont rassemblé les premiers éléments concernant l'homicide. Ce matin, mardi 5 octobre, les gendarmes ont rassemblé les premiers éléments concernant l'homicide.

Un homme âgé d'une trentaine d'années a été abattu par arme à feu, au pied de son immeuble, rue Victor-Clairet, à Varreddes, ce matin, mardi 5 octobre. Il pourrait s'agir d'un règlement de compte. 

Il faisait encore nuit, à 6 heures ce matin, quand l'alerte a été donnée. Un homme a été abattu d'un coup de feu, à l'arrière de l'immeuble où il habitait. A l'arrivée des secours, il gisait sans vie sur la partie herbeuse à côté du parking à l'arrière de l'immeuble de logements sociaux. 

9.7 Garage Bos du 15 janvier au 4 fev 2022

D'après des voisins, les enfants de la famille de la victime sont scolarisés, une famille décrite comme "sans problème". La victime était connue des services de police ; elle aurait été impliquée dans une affaire de meurtre et faisait l’objet d’un placement sous bracelet électronique.

L'enquête s'orienterait d'ores et déjà vers un règlement de comptes mais les circonstances exactes restent à déterminer.

Les auteurs de l'homicide ont pris la fuite sans être vus. Le voisinage a à peine entendu le coup de feu tandis que la scène se déroulait en contre-bas, derrière le bâtiment, le long de la route. Les gendarmes ont commencé leur enquête de voisinage aux environs de 11 heures. 

 

 

Dernière modification le mardi, 05/10/2021

Publié dansFaits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°45 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top
X

Copie interdite

Le plagiat est le fait de reprendre à son compte le texte d’un auteur sans le citer, de présenter les textes comme les siens en copiant-collant sur le web l’ensemble du texte, et parfois même les images d’illustration et les vidéos qui les accompagnent. Le plagiat est donc le pillage des œuvres d’autrui. Cette pratique est illégale et punie par la loi pour atteinte au droit d’auteur. Sur un site internet, l’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.