Noisiel ► Coups de feu à la cité Blanche : un mort et un blessé grave 

Noisiel ► Coups de feu à la cité Blanche : un mort et un blessé grave 

Un homme, âgé de 27 ans, a été abattu par arme à feu à la cité Blanche de Noisiel, mardi 27 avril. Un autre, du même âge, est grièvement blessé. 

Deux habitants de la cité Blanche ont été la cible de coups de feu, hier soir, vers 19 h 50, au niveau de l’allée des Bois, près du square des Cols-Verts. Les auteurs, casqués,ont pris la fuite à scooter et sont activement recherchés par la police. Le deux-roues, volé, et le pistolet automatique ont été retrouvés quelques mètres plus loin, près du rond-point des Quatre-Pavés. La victime a reçu douze impacts de balle. La deuxième victime  a été atteinte au thorax et au bras. Son pronostic vital ne serait pas engagé. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait du règlement de compte lié à un de trafic de stupéfiants. La direction régionale de la police judiciaire ( DRPJ )de Versailles est chargé l’enquête. 

Le maire de Noisiel, Mathieu Viskovic, communique, mercredi 28 avril :

"Hier soir, mardi 27 avril 2021, un jeune homme a été tué à Noisiel, dans le quartier des Deux-Parcs. Un autre a été grièvement blessé. Il appartient à la police judiciaire de mener l’enquête. Mes premières pensées vont à la famille du défunt. Ces tragiques événements mettent cruellement en lumière le manque de policiers. Et cela est d’autant plus vrai depuis la récente réorganisation qu’ont connue les commissariats en Seine-et-Marne.

Trop souvent, la police municipale de Noisiel se sent seule sur le terrain, livrée à elle-même. Et ce sentiment est partagé par de nombreux maires du secteur. Nous ne répéterons jamais assez que la sécurité est d’abord et avant tout la responsabilité de l’État, qui doit l’assurer de la même manière sur tous les points de notre territoire national.

Loin de moi l’idée de me lancer dans une quelconque polémique. Je demande simplement à l’État de faire en sorte que la sécurité soit assurée à Noisiel. Pour ce faire, il n’y a pas de secret : il faut des policiers en grand nombre sur le terrain. Sinon, des territoires seront perdus pour la République. 

Tout ne peut pas et ne doit pas reposer sur la police municipale, qui fait un travail extraordinaire, avec les moyens que le budget d’une commune modeste comme la nôtre permet d’allouer à la sécurité. Et ces moyens ont considérablement augmenté depuis quatre ans, mais ils ne sont pas élastiques.

Il faut que Noisiel conserve au minimum une antenne de police, à l’issue du déménagement du commissariat de police prévu à l’horizon 2022.

La sécurité est la première des libertés. Que l’État nous donne davantage de moyens pour que nous puissions faire vivre la devise républicaine, bien mise à mal : Liberté. Égalité. Fraternité. »

 

 

Département Napoléon du 1er mai au 30 mai 2021

 

Dernière modification le mercredi, 28/04/2021

Publié dansFaits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top