Saint-Thibault-des-Vignes ► Alcoolisé, il provoque un carambolage sur le parking du Burger King

Saint-Thibault-des-Vignes ► Alcoolisé, il provoque un carambolage sur le parking du Burger King

Alexandre, étudiant de 20 ans, était jugé par le tribunal correctionnel de Meaux, mardi 16 juillet, pour avoir causé un accident sur le parking du Burger King de Saint-Thibault-des-Vignes.

En prenant un virage à trop vive allure, Alexandre a perdu le contrôle de son véhicule et a percuté une voiture. Celle-ci est allée, à son tour, heurter un autre véhicule qui a renversé des piétons se trouvant dans le passage.

Le choc a projeté Odile* au sol lui causant des contusions à la hanche. Pierre* lui s’est retrouvé sur le pare-brise du deuxième véhicule pris dans le carambolage. Tombé tête la première, il a subi un enfoncement de la boîte crânienne qui le handicape toujours aujourd’hui.

Odile, Pierre et Manon*, compagne de Pierre, étaient les occupants de la voiture qui a été percutée en dernier. Ils venaient de sortir de leur véhicule et se dirigeaient vers le restaurant. Manon a aussi été lourdement impactée par l'accident car elle pensait « voir son petit copain mourir devant elle ».

Comme la loi l’exige en cas d’accident corporel, le conducteur a été contrôlé à l’alcool et aux stupéfiants. La police a relevé 0,1 milligramme d’alcool par litre d’air expiré par Alexandre, suffisant pour suspendre son permis de conduire probatoire et pour aggraver sa responsabilité dans l’accident.

L'étudiant dans les professions immobilières avait tout de suite reconnu ses torts quand il a été entendu par la police. Il a déclaré : « J’ai bu quatre bières et deux shots de vodka. Je n’aurais pas dû conduire... Je devais certainement être à 70 km/h ». Sa version a été corroborée par les témoins de la scène, dont les passagers de sa voiture. La première chose qu’il a demandée aux policiers était des nouvelles des victimes pour « savoir comment elles allaient ».

Le tribunal l’a condamné à trois mois de prison en sursis avec une mise à l’épreuve de cinq ans. Son permis a été suspendu et il devra indemniser les victimes. Le montant exact qu’Alexandre devra payer reste à déterminer, un médecin devant évaluer les préjudices subis. Il devra aussi s’acquitter d’une amende de 90 euros pour défaut de maîtrise de son véhicule.

A l’audience, Alexandre s’est exprimé : « Je suis désolé, je regrette. C’était une erreur de ma part ».

 

 

 

 

Dernière modification le jeudi, 24/10/2019

Publié dans Faits divers

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.