Mary-sur-Marne ► Les impôts locaux ne vont pas augmenter "grâce à la vente d'un terrain"

Mary-sur-Marne ► Les impôts locaux ne vont pas augmenter "grâce à la vente d'un terrain"

 

Le conseil municipal de Mary-sur-Marne, réuni jeudi 3 octobre, a entériné la signature de la promesse de vente du terrain situé en face du magasin Carrefour Market. Les impôts locaux n’augmenteront pas "grâce au bénéfice de la vente".

La vente doit rapporter près de 118 000 euros et permettra de combler le déficit de 82 089,59 euros dans la section fonctionnement du budget. Le terrain est vendu à la communauté de communes du Pays de l'Ourcq et fera l’objet d’une implantation publique d’intérêt intercommunautaire.

Vu comme cela, les choses auraient pu paraître simples. Or, elles s’avèrent plus compliquées, car la recette à venir est comptabilisée dans la section investissement et ne peut, administrativement parlant, être transférée dans la section fonctionnement déficitaire. Toutefois, le maire, Yves Parigi, a annoncé que la préfecture avait autorisé exceptionnellement la municipalité à intégrer dans sa section de fonctionnement la recette de la vente afin de combler le déficit. Mais, pour 2020, rien n’est réglé et la commune ne dispose pas d’autre bien à vendre.

Le maire a tenu à rappeler qu’en raison de la baisse des dotations et des exonérations successives des sept plans de redressement de l’imprimerie H2D, la commune a perdu un million d’euros en huit ans. Il indique : « Pour une commune de cette taille, la somme est considérable et l’équipe municipale, qui s’était engagée à réaliser de nombreux projets pour les Marysiens, n’a pu que maintenir les subventions aux associations, le coût des services municipaux et empêcher une augmentation de la pression fiscale »

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 08/10/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse