Lagny-sur-Marne ► Jean-Thierry Guilleré-Delangre, ancien élu, se lance dans la campagne des municipales

Lagny-sur-Marne ► Jean-Thierry Guilleré-Delangre, ancien élu, se lance dans la campagne des municipales

Communiqué mercredi 21 août

J’ai décidé de présenter ma candidature aux suffrages des Latignaciennes et Latignaciens pour la mairie de Lagny-sur-Marne lors des prochaines élections municipales de mars 2020.

Latignacien depuis 58 ans, Conseiller municipal durant quatre mandatures, deux dans la majorité municipale puis deux dans la minorité municipale, je me suis toujours attaché à œuvrer dans l’intérêt général de notre bonne ville de Lagny, de ses habitants, sans esprit partisan ni de clan, et mon action a toujours été guidée par le bons sens.

Juriste de formation, spécialisé dans le droit des collectivités locales, beaucoup de Latignaciens connaissent mes qualités d'analyse et de connaissance des dossiers municipaux, mes implications pour l'amélioration de la vie des habitants de notre ville, jeunes ou seniors et ce, tout au long de mes mandats. Après les élections de mars 2014, je me suis imposé une période de réserve, afin d’observer et d’analyser avec le recul nécessaire, les actions de la politique de la nouvelle équipe en place. Durant cette période, j’ai continué à m’intéresser de très près à la vie municipale, j’ai participé aux réunions du Conseil de mon quartier « République – De Lattre de Tassigny » ainsi qu’au conseil de la Vie sociale de la résidence pour personnes âgées (RPA) « La Sérénité », résidence gérée par le centre communal d’action sociale (CCAS) de Lagny.

Ma démarche s’inscrit dans une volonté de rassemblement des énergies et des bonnes volontés pour construire ensemble avec les Latignaciens, un avenir maîtrisé et cohérent de notre ville.

Non, la densification urbaine n’est pas tout et ne doit pas être le facteur essentiel sur lequel repose la politique de développement d’une ville ! Tout développement urbain se doit d’être mesuré, étalé dans le temps, ses conséquences analysées dans le détail et permettre une intégration progressive des nouvelles populations au regard de l’implantation des services publics, des commerces, de la circulation et bien évidemment du stationnement…

Or, le projet d’extension du parking de la Place Foch ne date pas d’hier, puisque les premières démarches et esquisses remontent aux années 1980 ! Il est évident que dans une ville médiévale comme Lagny, le problème de la circulation et du stationnement est un problème crucial qui détermine ce que peut être un développement urbain à taille humaine et non l’inverse ! Lagny, est une seule ville ! Il ne s’agit pas pour moi et mon équipe de séparer les modes de vie et l’accès aux services entre les habitants du cœur historique et celles et ceux des bords de Marne ou des Hauts de Lagny ! Il ne doit pas y avoir d'opposition du cadre de vie entre les habitants, chacun dans son espace respectif certes, mais les mêmes services et améliorations pour tous !

Depuis trois ans, j’ai consulté des Latignaciens de tous nos quartiers, dont certains n’ont jamais eu d’expérience dans une équipe municipale, mais qui ont une approche similaire de ce que doit-être l’éthique d’une action municipale de développement, respectant une qualité de vie, de « bien être » des habitants, avec des services de qualité leur assurant quiétude et sécurité.

Jean-Thierry Guilleré-Delangre

 

 

 

Dernière modification le mardi, 03/09/2019

Publié dans Les communiqués

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse