Meaux ► Frelon asiatique : André Moukhine-Fortier, président de l'AME, "souhaite" plus d'information

Meaux ► Frelon asiatique : André Moukhine-Fortier, président de l'AME, "souhaite" plus d'information

 

Communiqué, vendredi 28 juin       

A l'attention de M. Jean-François Copé, maire de Meaux, président de la CAPM                                                                                                                                                                  

Monsieur le maire,

Le frelon asiatique introduit en France accidentellement en 2004 a, aujourd'hui, malheureusement colonisé l'ensemble du territoire ainsi que les pays limitrophes.

Ne possédant pas ou peu de prédateurs naturels, ce frelon cause des dégâts considérables dans les ruchers, décimant les abeilles au grand désespoir des apiculteurs mais également des agriculteurs, des arboriculteurs, des jardiniers et de tous les amoureux de la nature car le rôle de l'abeille, insecte emblématique, est fondamental dans le cycle de vie de tous les végétaux et donc de tous les êtres vivants.

C'est pourquoi l'AME souhaiterait que les mesures déjà prises à Meaux soient renforcées et étendues, si possible à l'ensemble des communes de la CAPM pour une plus grande efficacité.

  - Informer largement la population sur la manière d'identifier rapidement cet insecte nuisible, les dangers qu'il représente et les astuces pour construire facilement un piège fait maison, avec des objets recyclés. 

  - Indiquer plus précisément aux habitants la procédure à suivre pour contacter l'organisme habilité par la mairie, le GDSA 77, pour détruire les nids afin d'éviter que de pseudo spécialistes ne profitent de la vulnérabilité de certaines personnes mal informées pour les escroquer. Attention ! Ne jamais rien tenter par ses propres moyens car les conséquences pourraient être dramatiques.

  - Prendre en charge la moitié ou la totalité des frais de destruction des nids qui doit être réalisée uniquement par l'organisme accrédité par la Ville de Meaux ou la CAPM, de 100 à 200 euros en moyenne. Une aide financière  qui se généralise dans beaucoup de villes et villages afin d'inciter tous les habitants à participer à cette action écocitoyenne indispensable à la préservation de la biodiversité.

Vous remerciant de l'attention que vous voudrez bien porter à ces propositions, je vous prie de croire, monsieur le maire, en l'assurance de ma considération.

André Moukhine-Fortier, président de l'association Meaux Environnement

 

 

 

Dernière modification le mardi, 02/07/2019

Publié dans Les communiqués

Laissez un commentaire

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 25 62 05

Où trouver la version papier

Présentation1 1

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse